La France trahie, Pour un renouveau politique
EAN13
9782846212434
ISBN
978-2-84621-243-4
Éditeur
Paris éditions
Date de publication
Collection
Essais et documents
Nombre de pages
190
Dimensions
23 x 15 x 1 cm
Poids
317 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La France trahie

Pour un renouveau politique

Paris éditions

Essais et documents

Offres

A la veille d'une faillite financière, en proie au terrorisme islamiste et soumis à une législation européenne hors sol, la France est menacée de perdre son identité. Voilà longtemps que le peuple a retiré sa confiance aux politiques, lesquels font preuve d'une impuissance sans précédent. Mais rien ne change : ce sont toujours les mêmes candidats soucieux de conserver leurs places et leurs privilèges. Les médias, à l'unisson, cautionnent une politique/spectacle qui ne retient plus l'attention des Français qui se réfugient massivement dans l'abstentionnisme ou l'extrémisme. Mais la minorité clientéliste qui truste tous les pouvoirs, ne se soucie guère des mécontents. La caste politique qui incarne au mieux un quart des citoyens les a abandonnés, car ils sont attachés à un héritage qui n'est plus de mise dans un système mondialisé. Il est question ici de déchirer le voile de la pensée unique et de stigmatiser la trahison des "élites" à la tête d'un pays mis en coupe réglée. Et, pour cela, de dénoncer les dirigeants disqualifiés, les partis sectaires, les syndicats-croupions, les culturels stipendiés, les médias complaisants, qui se soucient infiniment plus de leurs intérêts que de l'intérêt national. Cette France qui renoue avec l'Ancien Régime est dans une situation périlleuse qui réclame une relève radicale du personnel politique. Or, l'élection présidentielle de 2017, qui devrait être l'occasion de lancer un véritable programme signant le retour de la France dans le monde, est biseautée alors que des réformes fortes s'imposent. Ce livre en propose quelques-unes : primauté à l'intérêt général, réduction de la dépense publique, inéligibilité définitive des condamnés de droit commun, incitation à la moralité publique, restauration de l'Education nationale, remise en cause d'une politique migratoire laxiste. Une mobilisation de la Nation autour de nouveaux responsables est possible, mobilisation qui peut s'articuler sur l'autorité forte d'un gouvernement d'union nationale, étayée par un recours aux ordonnances et aux référendums, tous moyens de gouverner que permet la Constitution de la Ve République. Si, en 2017, le peuple souverain ne provoque pas un électrochoc, alors la France continuera à s'enfoncer avant de sombrer définitivement.

S'identifier pour envoyer des commentaires.