Notre histoire. Pingru et Meitang
EAN13
9782021332865
ISBN
978-2-02-133286-5
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
ROMAN ET.HC
Nombre de pages
357
Dimensions
21 x 16 x 3 cm
Poids
644 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Notre histoire. Pingru et Meitang

De

Le Seuil

Roman Et.Hc

Offres


Ce livre est en stock chez 78 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

En 2008, à la mort de sa femme Meitang, Rao Pingru entreprend de conjurer le deuil par l'encre et l'aquarelle en retraçant, in memoriam et en dessin, le destin de sa famille. Dans son appartement shanghaïen, le vieil homme se souvient du sel des jours qu'il a partagés avec Meitang et de leur vie rythmée par les battements d'une Chine en ébullition. De sa petite enfance à son mariage avec celle qui porte aux lèvres « une touche d'écarlate », de son engagement militaire lors de la guerre contre le Japon à son internement dans un camp de rééducation où il resta vingt ans, de l'établissement de sa famille à Shanghai à la maladie de son épouse, Rao Pingru restitue dans cette histoire les jours de fête comme les jours difficiles et livre une œuvre qui ne ressemble à aucune autre, une vie dessinée à l'échelle de la Chine. À chaque page d'un récit à la fois tendre, grave et poétique, la petite et la grande histoire, la voix unique de Rao Pingru et la marche des évolutions politiques du pays se rejoignent, donnant à lire un témoignage fort sur la vie des héros ordinaires de la Chine du siècle passé ainsi qu'une magnifique histoire d'amour. Tour à tour soldat, comptable et éditeur, RAO Pingru est devenu peintre et écrivain à l'orée de ses quatre-vingt-dix ans. Sa sagesse, son style simple et vif, son talent d'illustrateur en font un auteur inclassable. Traduit du chinois par François Dubois

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Dossiers relatifs

Le café de la librairie Dialogues expose, tout au long du mois de mai, des oeuvres de Zao Wou-Ki. Né en Chine en 1921, Wou-Ki s'installe à Paris en 1948. Il s'initie aux diverses techniques de l'estampe au contact de Johnny Friedlander, à la lithographie auprès de l'imprimeur Edmond Desjobert. En peignant, Zao Wou-Ki s'enveloppe des couleurs de la nature avec légèreté et magnificence. En 1954, il abandonne la figuration pour des peintures qui tendent vers l'abstraction lyrique, et l'art gestuel, encres de Chine et calligraphies.
L'apport considérable de son oeuvre lui a valu d'être considéré en Occident, comme le plus célèbre des peintres chinois contemporains mais aussi comme l'un des artiste les plus importants de notre temps.
Ce dossier présente des ouvrages consacrés à cet artiste mais également à l'art chinois en général.

Voir le dossier complet

"Je suis moi-même la matière de mon livre" Michel de Montaigne (Les Essais)

Caryl Férey, à propos de la liberté : "Restait à l'user, de préférence jusqu'à la corde qui me pendrait
si je ne devenais pas un jour, à mon tour, un putain d'écrivain." (Pourvu que ça brûle)

Voir le dossier complet