1001 trucs et astuces de nos grands-mères
EAN13
9782809801354
ISBN
978-2-8098-0135-4
Éditeur
Archipel
Date de publication
Collection
GUIDE
Nombre de pages
717
Dimensions
22 x 14 x 72 cm
Poids
915 g
Langue
français
Code dewey
640.41
Fiches UNIMARC
S'identifier

1001 trucs et astuces de nos grands-mères

De

Archipel

Guide

Offres

Autre version disponible

e9782809802771_cover.jpg

www.editionsarchipel.com

Si vous désirez recevoir notre catalogue et être tenu au courant de nos publications, envoyez vos nom et adresse, en citant ce livre, aux Éditions de l'Archipel, 34, rue des Bourdonnais, 75001 Paris.
Et, pour le Canada, à Édipresse Inc., 945, avenue Beaumont, Montréal, Québec H3N 13

ISBN 978-2-8098-0160-6

Copyright © L'Archipel, 2009.

Sommaire

Page de Copyright
Page de titre
MES TRUCS MIRACLES POUR LA MAISON
Avant-propos
Première partie - Les taches
Les principes de base
Les produits de détachage
Les taches de A à Z
e9782809802771_i0001.jpg

MES TRUCS MIRACLES
POUR LA MAISON

Illustrations de Christine Géricot

Avant-propos

De mon enfance et mon adolescence partagées entre Marseille et mon village natal des Hautes-Alpes, veillée, choyée, chérie tour à tour par mes deux grands-mères, j'ai gardé le goût de l'entretien de la maison. J'ai très vite compris que ce serait le domaine sur lequel je saurais régner, et participer au bien-être de ceux que j'aime... comme de moi-même !

Ma madeleine à moi, c'est l'odeur du linge frais repassé. Dans la grande cuisine de la maison du Dévoluy, Grand-Mère mettait à chauffer les fers en fonte. Elle installait un épais molleton sur la grande table. Nous avions préparé et humidifié notre linge et, dès que les fers étaient chauds, nous nous mettions au travail en bavardant comme deux commères.

Au fil des années, j'ai pu me rendre compte que, lorsque je repasse, j'oublie mes soucis, je résous mes problèmes, je me raconte des histoires en laissant libre cours à mon imagination, je refais le monde... J'ai en plus la satisfaction du travail accompli. Bref, ça vaut largement une consultation chez un psychanalyste !

Pendant plus de vingt ans, sur une radio périphérique, vous m'avez proposé des astuces pour résoudre mille et un soucis du quotidien dans tous les domaines : bricolage, jardinage, nettoyage, cuisine. Des trucs faisant appel à des accessoires aisément utilisables, offrant des solutions auxquelles parfois les professionnels eux-mêmes ne pensent pas. Des trucs parfois cocasses que vous teniez de vos parents ou grands-parents, de vos amies ou que vous aviez vous-même imaginés.

Très souvent, vous me disiez regretter qu'à notre époque de consommation effrénée les recettes de grands-mères qui, au fil des générations, ont fait preuve de leur efficacité, se perdent. Qu'on jette au lieu de réparer, qu'on ne sache comment rénover ou embellir sans grands frais, bref, qu'on passe à côté de beaucoup de bonnes choses au nom de la nouveauté à tout crin.

Vos conseils et vos réflexions m'ont donné envie d'écrire ce livre. Puissiez-vous, avec son aide, découvrir les produits naturels qui sont à notre disposition et dont on ne connaît pas toujours les qualités.e9782809802771_i0002.jpg

Première partie

Les taches

Les principes de base

Les taches sont partout. Elles envahissent notre vie quotidienne à tout instant. Pour en venir à bout – si l'on exclut la solution pressing –, il est utile de connaître certaines astuces et tours de main.

Rappelez-vous d'abord qu'avant d'agir il faut :

– déterminer avec précision la nature, l'origine et l'ancienneté de la tache ;

– tenir compte du support sur lequel la tache s'est fixée. On ne supprime pas de la même façon une tache sur du coton que sur de la laine, sur du pin ciré que sur de l'acajou verni.

Vous devez...

– si la tache vient de se produire, et quelle qu'en soit la nature, la tamponner immédiatement avec du coton, du tissu ou du papier pour l'absorber au maximum, sans l'étaler ;

– toujours détacher avant de laver ;

– toujours procéder de l'extérieur vers l'intérieur de la tache pour éviter de la répandre ;

– détacher et/ou laver le plus rapidement possible ;

– si vous vous servez d'un détachant, l'étaler largement autour de la tache, en commençant toujours de l'extérieur pour aller vers le centre. Laissez le produit agir le temps nécessaire. Lavez ou rincez juste après avoir utilisé un détachant chimique ;

– si vous doutez de l'origine de la tache, de la nature du support, pratiquer un test sur l'envers ou sur un endroit peu voyant. Laissez agir au moins deux heures.

Vous ne devez jamais...

– laver avant de détacher ;

– verser d'eau chaude (celle-ci fixe la tache) ;

– repasser un textile taché, déjà lavé par inadvertance. Traitez la tache et relavez ;

– utiliser d'eau de Javel ni d'eau oxygénée sur des tissus de laine ou de soie ;

– utiliser d'alcool à brûler ou à 90°, d'acétone, de trichloréthylène sur les fibres synthétiques (comme le Nylon, le Tergal, le Dralon, la Courtelle, etc.) ;

– verser de vinaigre ni d'alcool à brûler sur de l'acétate ;

– verser d'eau de Javel sur un tissu coloré ;

– mettre de produit foncé sur un support clair (par exemple de la terre de Sommières sur un tapis blanc : préférez alors du talc) ;

– verser d'alcool à brûler sur du caoutchouc ;

– verser d'alcool, de trichloréthylène, d'eau de Javel sur du linoléum ;

– verser d'acide sur du marbre ;

– verser d'acide ni d'eau de Javel sur l'argenterie.e9782809802771_i0003.jpg

Conservez précieusement...

– les brosses à dents usagées. Elles permettent de nettoyer les bibelots en bois ou en métal précieux, les pierres précieuses serties sur un bijou ;

– les bouchons de liège de vos bouteilles. Ils servent à effacer une tache sur un meuble, à étaler un vernis, à poncer finement ;

– les chaussettes trop petites. Elles font de bons chiffons pour frotter et surtout faire briller les chaussures et les meubles par exemple.

Les produits de détachage

Acétone

Utilisation

L'acétone est un solvant inflammable, à manier avec précaution. On le trouve chez les marchands de couleurs et dans certaines drogueries à l'ancienne. Travaillez avec des gants, loin de toute source de chaleur et de toute flamme. Les dissolvants de vernis à ongles contiennent parfois de l'acétone. Vous pouvez vous en servir pour de petits détachages, mais faites un essai préalable car ils laissent des auréoles.

Usage

• L'acétone dissout les vernis, les taches de peinture fraîches, les traces de cambouis, la cire, les goudrons et les graisses.

Important

N'utilisez jamais de l'acétone sur l'acétate et la rayonne. Il les détruit ni plus ni moins et de façon irrécupérable.

Acide chlorhydrique ou esprit de sel

Utilisation

Disponible dans le commerce, en litre. Préférez plutôt une solution d'acide chlorhydrique, moins nocive que l'acide pur. L'acide chlorhydrique, très corrosif, attaque la peau et les muqueuses. Il faut impérativement le manipuler avec des gants et dans un local aéré.

Usage

• L'acide chlorhydrique décape les métaux et attaque le cuivre oxydé, mais pas l'or ni le platine. Il nettoie parfaitement les marbres encrassés et tachés.

• Vous pouvez également l'utiliser pour déboucher les canalisations d'évier ou de toilettes.

• Dans la proportion 1/4 acide, 3/4 eau, l'acide chlorhydrique enlève les traces de moisi sur les joints de carrelage de cuisine ou de salle de bains. Ce mélange rénove aussi le ciment sali.

Important

Après toute utilisation, il faut nécessairement rincer à l'eau claire, abondamment, l'objet ou le lieu décapé à l'acide.

Alcool à brûler

Utilisation

L'alcool à brûler s'achète en bouteilles plastique d'un litre dans les drogueries et les rayons « ménage » des supermarchés. Préférez l'alcool à brûler désodorisé et dénaturé, moins écœurant à manipuler. Ne fumez jamais en manipulant de l'alcool à brûler, très inflammable, comme son nom l'indique.

Usage

L'alcool à brûler a de multiples usages dans une maison.

• Pour détartrer la semelle de fer à repasser encrassée, ou pour dissoudre les dépôts noircis, trempez une éponge ou un tampon de tissu dans de l'alcool chauffé. Mais ne mettez pas d'alcool dans le réservoir à eau de votre fer à vapeur. Pour le détartrer en profondeur, utilisez du vinaigre d'alcool blanc dilué avec 1/3 d'eau.

• Pour détacher, employez l'alcool pur, qui enlèvera les marques de feutre, de stylo bille, même sur les tissus synthétiques (sauf l'acétate). Certains feutres et stylos bille sont à base d'encre indélébile. C'est écrit dessus et rien, absolument rien, ne peut en venir à bout.

• Pour trai...

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Anne-Marie Peysson