La nuit myope
EAN13
9782710382249
ISBN
978-2-7103-8224-9
Éditeur
La Table Ronde
Date de publication
Collection
La petite vermillon
Nombre de pages
112
Dimensions
18 x 17 x 0 cm
Poids
76 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

«La Nuit myope est un roman noir, mais sans morts et avec beaucoup de style. Ça compense. C’est explicitement placé sous le signe d’Antoine Blondin, Marcel Aymé et Jacques Perret, dans la grande tradition des traversées de Paris. L’histoire est simple. C’est l'Odyssée à l’envers d’un Ulysse ivre qui quitterait Pénélope pour retrouver Calypso mais qui en sera empêché parce qu’il est myope et qu'il a cassé ses lunettes en repassant de nuit au domicile conjugal. On est au tout début des années 80 et le monde d’avant est encore là dans le Paris du petit matin où l’on croise des jeunes giscardiens en goguette, des gardiens de nuit qui dorment, des cabines téléphoniques, où l’on peut fumer dans les boîtes de nuit en dansant sur du disco, où les cadres sup rêvent de partir sur les traces de Stevenson dans les Cévennes après avoir insulté leur patron. C’est ironique, tendre, élégant, poétique : c’est ADG.» Jérôme Leroy.
La Nuit myope est un roman noir mais sans morts et avec beaucoup de style. Ça compense. C’est explicitement placé sous le signe d’Antoine Blondin, Marcel Aymé et Jacques Perret, dans la grande tradition des traversées de Paris. C’est ironique, tendre, élégant, poétique : c’est ADG.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur A.D.G.