L'Inconscient, Freud : Spinoza, Schopenhauer, Nietzsche
Éditeur
Connaissances & Savoirs
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Inconscient

Freud : Spinoza, Schopenhauer, Nietzsche

Connaissances & Savoirs

Offres

  • AideEAN13 : 9782342059205
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    4.99

Le génie de Freud n'est pas d'avoir découvert l'inconscient mais plutôt
d'avoir fait d'une intuition philosophique et anthropologique bien ancienne
une composante de l'industrie médicale. Spinoza, Schopenhauer, Nietzsche ont
déjà bien perçu et bien décelé l'importance de l'inconscient comme prédicat
ontologique fondamental intrinsèquement lié aux pulsions de la vitalité, de
l'énergie, du biologique et du généalogique. L'inconscient n'est non seulement
pas une découverte scientifique mais surtout pas pathologique, il ne se traite
pas et n'obéit à aucune structure thérapeutique universelle. Il n'est ni
personnel ni familial ni subjectif. Il est impersonnel, ontologique,
généalogique et biologique. La mémoire et la conscience ne sont pas des
thérapies mais des préjudices, il est saisi scientifiquement par
l'investigation et individuellement par l'intuition et la sensibilité, l'oubli
est sa force. L'homme malade n'est pas celui qui ne se rappelle de rien mais
celui qui se rappelle de tout, c'est celui qui a tout perdu sauf la mémoire.
Toute intervention extérieure lui est nuisible dans la mesure où elle l'engage
dans des manipulations et des interactions et des projections qui lui sont
totalement étrangères et parfois destructrices. L'inconscient est individuel
sans être subjectif, ontologique sans être de structure universelle, c'est une
puissance créatrice non pathologique. La conscience n'est qu'un détail dans
l'inconscient et ne peut lui servir ni de révélateur ni de purificateur. La
science de l'inconscient est à inventer, elle ne suppose point une analyse
mais une investigation anthropologique, archéologique, étymologique,
généalogique et politique.

S'identifier pour envoyer des commentaires.