La métabole des Grecs
Éditeur
Jean-Philippe Pastor
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La métabole des Grecs

Jean-Philippe Pastor

Offres

  • AideEAN13 : 9782374533148
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    6.99

La tragédie ancienne invente le renversement inattendu de ce qui se présente en scène, sans aucune prémonition ou attente préalable !
Dès lors, les acteurs, comme l'assistance toute entière, en sont totalement... dévoyés. Ce qui arrive au théâtre, à la différence du mythe ancestral, devient incommensurable pour tout un chacun – y compris l'auteur qui perd jusqu'à son âme...
Dans sa Poétique, Aristote s'enquiert précisément des raisons de la continuité dramatique qui donne tout de même son « unité » supposée au genre théâtral. Concernant la tragédie, il justifie cette éventuelle cohésion par l'importance qu'il accorde à « l'action une », celle qui structure encore l'œuvre poétique dans son intégralité ; soit donc une action qui correspond à l'enchaînement de causes nécessaires ou vraisemblables concourant vers une fin... recherchée. C'est par conséquent à partir de l'action que se définit un tel genre. Ainsi, en matière d'action, l'universalité et la nécessité (ou à défaut le général et le vraisemblable) donnent à celle-ci toute sa probable cohérence. Et cependant, l'inattendu subsiste... Il vient jusqu'à défier ce faisant toute uniformité encore imaginable par tout un chacun !

S'identifier pour envoyer des commentaires.