EAN13
9782951716933
ISBN
978-2-9517169-3-3
Éditeur
INNERQUEST
Date de publication
Collection
MOKSHA DHAAM
Nombre de pages
447
Dimensions
20 x 13 x 2,4 cm
Poids
505 g
Langue
français
Langue d'origine
tamoul
Fiches UNIMARC
S'identifier

La résorption dans le soi

Avec référence particulière au commentaire de thiru porur chidambara swamigal

De

Traduit par ,

Innerquest

Moksha Dhaam

Offres

Ce livre, que Ramana Maharshi admirait et citait fréquemment au même titre que le Yoga Vasistha, la Bhagavad Gita ou Ellam Onru, comptait parmi les ouvrages qu’il garda sur sa table de chevet jusqu’au moment de sa mort. Il citait souvent cet ouvrage pour illustrer jnananubhava [expérience directe de jnana, le Soi].Ramana dit un jour à un disciple : "La vérité est que tout karma, quel qu’il soit, aboutira forcément à un surcroît d’asservissement. Voilà pourquoi il est dit dans Ozhivil Odukkam que le Guru qui prescrit du nouveau karma - ou quelque action comme par exemple des rituels ou des sacrifices en l’honneur de celui auquel on s’est adressé pour obtenir la paix après avoir essayé quantité de karmas –, est à la fois Brahma et Yama pour le disciple. Autrement dit, il ne fait que créer de nouvelles naissances et de nouvelles morts." [strophe 123]Composé par Kannudaiya Vallalar au XIVème ou peut-être au XVIIème siècle, Ozhivil Odukkam est un important texte tamoul sur l’advaita [la non-dualité]. Il présente la connaissance de Soi du point de vue du Saiva Siddhanta, shivaïsme non-puranique du Tamil Nadu, avec référence partriculière au commentaire de Thiru Porur Chidambara Swamigal.Ozhivil Odukkam est un joyau aux multiples facettes dont chacune reflète la vérité d’une façon originale et avec son scintillement propre. Le texte est si entièrement imprégné du sentiment d’union avec le Réel, afin de susciter chez le lecteur le souhait de cet état, que toute progression narrative se trouve totalement transcendée.Après un premier chapitre touchant à nombre de sujets liés à l’advaita, Ozhivil Odukkam expose la voie du disciple mûr prêt à recevoir la grâce divine, à trouver un guru, à franchir les différentes étapes, à renoncer au monde au-dedans et facultativement au dehors et, enfin, à se fondre à Shivam.Ces divers degrés d’évolution sont définis comme suit dans la tradition du Saiva Siddhanta : cariyai : phase de vénération du débutant, kiriyai : degré de plus grande maturité où il a gagné la compétence d’accomplir les rites religieux, yogam : stade avancé du disciple prêt à l’union avec le divin et nanam : l’union définitive avec le divin.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Patrice Repusseau
Plus d'informations sur Robert Butler