Apollinaire, La poésie perpétuelle
EAN13
9782070349067
ISBN
978-2-07-034906-7
Éditeur
Découvertes Gallimard
Date de publication
Collection
Découvertes Gallimard - Religions (547)
Nombre de pages
128
Dimensions
1 x 1 x 0 cm
Poids
198 g
Langue
français
Code dewey
841.912
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

De l'enfance méditerranéenne au cataclysme de la Grande Guerre, en passant par le Paris effervescent et cosmopolite des années 1910, la vie de Guillaume Apollinaire fut tout entière vouée à la création. Poète, mais aussi conteur, dramaturge, journaliste, critique d'art, directeur de revues, il se trouva au centre des polémiques et des expériences littéraires et artistiques de son temps. Héraut de la modernité poétique, proche d'Alfred Jarry, de Max Jacob, d'André Salmon et de Blaise Cendrars, il fut aussi l'ami des peintres, Picasso, Braque, Derain, Delaunay, Chagall, Marie Laurencin, dont il défendit les œuvres avec audace. Le poète de «Zone» et du «Pont Mirabeau», l'auteur des Onze Mille Verges, l'étonnant conteur de L'Enchanteur pourrissant et de L'Hérésiarque & Cie, l'inventeur visionnaire des calligrammes revendiqua toujours la liberté totale du créateur. Laurence Campa restitue avec enthousiasme et sensibilité le parcours hors normes de cet «homme-époque» qui avait pris pour devise «J'émerveille».
Le poète de «Zone» et du «Pont Mirabeau», l'auteur des Onze Mille Verges, l'étonnant conteur de L'Enchanteur pourrissant, l'inventeur visionnaire des calligrammes revendiqua toujours la liberté totale du créateur. Laurence Campa restitue avec enthousiasme et sensibilité son parcours.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Laurence Campa