Le messager, roman
EAN13
9782070754700
ISBN
978-2-07-075470-0
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Du monde entier
Nombre de pages
288
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
290 g
Langue
français
Langue d'origine
castillan, espagnol
Code dewey
863
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Le 13 juin 1920 une bombe explose sur la scène du Théâtre National de La Havane au cours de la première de l'opéra Aïda. Le célèbre ténor napolitain Enrico Caruso, venu directement de New York pour neuf représentations dans l'île, sort indemne de cet attentat. Il réussit à se frayer un chemin entre la poussière et les cris des blessés, et, pris de panique, se retrouve en train de courir dans les rues d'une ville inconnue. On peut imaginer la surprise des serveuses de l'hôtel Inglaterra lorsqu'elles virent soudain apparaître, dans les cuisines, un Radamès décomposé et essoufflé qui demandait de l'aide dans un mélange confus d'espagnol et d'italien. Seule la petite blanchisseuse, qui venait de déposer les serviettes et les nappes propres, comprit aussitôt ce qu'il fallait faire. En effet, Aïda Petrirena Cheng, humble fille d'une mulâtresse et d'un Chinois, attendait ce moment depuis le jour où son parrain, le prêtre noir José de Calazán, lui avait annoncé qu'un homme vêtu étrangement viendrait à sa rencontre et lui demanderait de le sauver. C'est ainsi que dans les cuisines de l'hôtel Ingaterra, ce soir de 1920, elle vit un signe du destin, et plus encore : la promesse d'un grand amour comme on en rêve quand on a vingt ans.Sur ce malentendu, Mayra Montero bâtit son cinquième roman, qui décrit la fuite de Caruso et d'Aïda dans la Cuba de l'époque, et nous raconte une étrange histoire d'amour vécue sous la menace constante de la mort.
En 1920, un célèbre ténor napolitain sur le déclin découvre les rites des religions noires de Cuba, et la passion...

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Mayra Montero
Plus d'informations sur Françoise Rosset