Les procès staliniens
EAN13
9782369425885
ISBN
978-2-36942-588-5
Éditeur
Nouveau Monde Editions
Date de publication
Collection
NME.HISTOIRE
Nombre de pages
336
Dimensions
23 x 14 x 1 cm
Poids
438 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Vingt ans après la Révolution russe, les fameux «  procès de Moscou  » (1936-1938) représentent l’acte fondateur du totalitarisme stalinien. En quelques mois, hauts dirigeants et militants de la première heure sont éliminés en nombre à l’issue de procédures kafkaïennes qui préfigurent les «  grandes purges  » de 1937 et 1938.
Tout commence le 1er  décembre 1934 avec l’assassinat de Sergueï Kirov, seul rival de Staline en popularité au sein du Comité central. Un mois plus tard, 13  coïnculpés en plus de son meurtrier sont fusillés, au nom d’un improbable complot. Ce premier procès servira de matrice aux suivants  : accusation de haute trahison, de sabotage et d’espionnage  ; documents à charge créés de toutes pièces par le NKVD  ; torture physique et psychologique des prévenus  ; orchestration implacable des audiences destinée à les rendre crédibles auprès d’un public trié sur le volet. Il s’agit tout à la fois de se débarrasser de concurrents gênants, de fournir au «  Petit Père des Peuples  » une mainmise totale sur l’appareil du Parti et d’ériger un paravent médiatique aux exécutions de masse perpétrées dans l’ombre.
Enrichi de témoignages et de documents d’archives déclassifiés après la dissolution de l’URSS, cet ouvrage propose un récit poignant de ces procès-spectacles, en intégrant les apports de la recherche historique des dernières décennies.
 
Historien et auteur de documentaires, Alain Frerejean est notamment l’auteur chez Fayard de C’était Georges Pompidou (2011) et chez Perrin de deux biographies croisées  : Churchill-Staline (2013) et Staline contre Trotski (2016).

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alain Frèrejean