Charlemagne, empereur et mythe d'Occident
EAN13
9782252037362
ISBN
978-2-252-03736-2
Éditeur
Klincksieck
Date de publication
Collection
Les grandes figures du Moyen Âge
Nombre de pages
304
Dimensions
21 x 14 x 1,7 cm
Poids
370 g
Langue
français
Code dewey
840.935
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Charlemagne demeure, au moins jusqu'au début du XXe siècle, une référence essentielle, une
incarnation du grand homme tel que l'on peut le rêver à cette époque.
Il est vrai que, mis à part Louis XIV et Napoléon, la figure de pouvoir à laquelle il est fait le plus souvent référence est celle de Charlemagne, dans un phénomène de réappropriation d'une identité française qui doit beaucoup aux légendes historiographiques mises en place au Moyen Âge pour légitimer la monarchie française. L'image tardive de Charlemagne est ainsi le fruit d'un lent processus de mythification, qui commence dès la mort de l'empereur, en 814.
C'est cette figure, à la fois monolithique et contrastée, que cet ouvrage suit dans l'histoire, littéraire avant tout, en partant à la quête du personnage dans ses facettes fondamentales : le roi, le guerrier, l'empereur des chrétiens/chef des croisés/saint et finalement l'homme.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Bernard Ribémont