Le diable n'est pas mort à Dachau
EAN13
9782377220090
ISBN
978-2-37722-009-0
Éditeur
Jigal
Date de publication
Collection
JIGAL POLAR
Nombre de pages
216
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
300 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Le diable n'est pas mort à Dachau

De

Jigal

Jigal Polar

Offres

« Maurice Gouiran figure parmi les 30 auteurs de polars français qui comptent. Humanisme et style incisif, en nous interpellant, il nous force à la vigilance citoyenne… » Marianne

Lorsque Henri Majencoules, un jeune mathématicien qui travaille en Californie sur le projet Arpanet, revient à Agnost-d'en-haut en 1967, son village natal focalise l'attention de tous les médias du pays : une famille d'Américains, les Stokton, vient d'y être massacrée. Imprégné par la contre-culture qui bouillonne alors à San Francisco – du Flower Power à la pop musique et de l'été de l'amour au LSD –, Henri supporte mal le silence oppressant de la terre de son enfance. Mais avec l'aide d'Antoine Camaro, son ami journaliste, il va tenter d'en savoir plus sur ce Paul Stokton, son épouse et sa fille assassinés. Il découvre alors l'existence d'un des programmes militaires les plus secrets et les plus audacieux de l'après-guerre… De Dachau à la CIA, de l’US Army à Pont-Saint-Esprit, les hommes changent, les manipulations jamais…

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
20 juin 2017

"Les capacités prometteuses d'Henri Majencoules, jeune prodige des mathématiques, ont rapidement intéressé une université américaine, et il s'en félicite. Il s'est installé à San Francisco, en Californie, à des milliers de kilomètres de distance d'un village natal qu'il détestait, près ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

par
14 juillet 2017

Maurice Gouiran a l'habitude de placer ses romans noirs dans des contextes historiques, parfois oubliés, parfois peu connus. Cette fois-ci, le départ de son intrigue est plongé dans une atmosphère assez connue, une odeur d'affaire Dominici pour l'enquête et une ...

Lire la suite

Annaïk de la librairie Dialogues nous propose ses coups de cœur du rayon Polar : "Un cri sous la glace" de Camilla Grebe (Calmann-Lévy), "Le diable n'est pas mort à Dachau" de Maurice Gouiran (Jigal) et "Tous les démons sont ici" de Craig Johnson (Points Seuil).
Réalisation : Ronan Loup.
Questions posées par : Élise Le Fourn.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Maurice Gouiran

Dossiers relatifs