Le grimoire au rubis, cycle II, livre 1, Val-d'Enfer, Le grimoire au rubis Tome 4
EAN13
9782203028746
ISBN
978-2-203-02874-6
Éditeur
Casterman
Date de publication
Collection
ROMANS POCHE (4)
Séries
Le grimoire au rubis, cycle II (livre 1)
Nombre de pages
400
Dimensions
17 x 12 x 1 cm
Poids
240 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
804
Fiches UNIMARC
S'identifier

livre 1 - Val-d'Enfer

Le grimoire au rubis Tome 4

De

Casterman

Romans Poche

Offres

Autre version disponible

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Le grimoire au rubis, cycle II

Début du seizième siècle, dans une petite ville du Massif Central. Une sage-femme, Catherine Barberet, est accusée de sorcellerie, parce qu’elle a eu le tort de ne pas réussir à sauver un nouveau-né – victime comme des milliers d’autres femmes de la vague de peur et de superstition qui déferle sur toute l’Europe.

Juste avant d’être capturée par une populace en furie, puis suppliciée, elle réussit à éloigner ses filles jumelles, Marguerite et Madeleine, en leur confiant ce qu’elle a de plus précieux : un grimoire mystérieux, peut-être un peu magique, dont l’origine exacte se perd dans la nuit des temps…

C’est l’histoire de ces deux jeunes filles, fortuitement séparées alors qu’elles prennent la fuite en pleine forêt, que nous raconte le tome 4 du Grimoire au rubis. Madeleine a la chance d’être recueillie par un riche bourgeois de la ville de Montgrèze, tandis que l’infortunée Marguerite – qui a réussi malgré tout à cacher le grimoire – devient servante et bonne à tout faire dans un tripot mal famé du Val-d’Enfer.

Les deux soeurs réussiront-elles à se retrouver un jour, alors que tout – la chance, l’argent, la condition – semble vouloir les éloigner pour toujours ?

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

Une belle découverte :)

Un premier tome qui est tout de suite captivant. Il est difficile de le poser avant d’en lire la dernière page. Et pour cause, le thème principal de ce roman me passionne mais surtout il est très bien développé. On ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Béatrice Bottet