Le Marchand de passés
EAN13
9782864247456
ISBN
978-2-86424-745-6
Éditeur
Anne-Marie Métailié
Date de publication
Collection
Suites
Nombre de pages
144
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
164 g
Langue
français
Langue d'origine
portugais
Code dewey
850
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

A Luanda, à la fin de la guerre révolutionnaire, Félix Ventura, le bouquiniste albinos, exerce une activité étrange : il crée de faux passés qu’il vend aux nouveaux riches. Ses clients sont des entrepreneurs prospères, des hommes politiques, des généraux et la bourgeoisie angolaise naissante, tous ont assuré leur avenir. Il leur faut donc transmettre à leurs enfants un bon passé.

Félix leur construit des généalogies flatteuses, des portraits d’ancêtres, des mémoires brillantes. Il en vit bien, jusqu’à l’arrivée d’un mystérieux étranger à la recherche d’une identité angolaise. Alors, dans un vertige, le passé envahit le présent et tout bascule. La jeune photographe obsédée par la lumière retrouve elle aussi, un passé, de même que le gecko qui rêve sur le mur, tout un réseau irrationnel se met en place et l’impossible arrive.

Satire féroce et pleine d’humour de la société angolaise, ce Marchand de passés est surtout une réflexion sur la construction de la mémoire et ses ambiguïtés.

« C’est une voix étrange qui raconte l’histoire de Felix Ventura, bouquiniste et albinos vivant à Luanda, en Angola (…dans) ce roman qui est, entre autres, une histoire d’amour, un récit un rien fantastique, un polar onirique et une vraie satire politique, (…) à l’écriture éblouissante. »

M.Gazier, Télérama

José Eduardo Agualusa est né en Angola en 1960. Après des études d’agronomie à Lisbonne, il est grand reporter et écrivain. Ses romans sont traduits en allemand, bengali, catalan, danois, espagnol, anglais, italien et suédois. Il a reçu en 2007 The Independant Foreign Fiction Prize.

Il est l’auteur de La Guerre des anges (2007) et de Les femmes de mon père (2009).

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur José Eduardo Agualusa
Plus d'informations sur Cécile Lombard