Pour vos commandes de Noël, il est préférable de passer votre commande d'ici au 20 décembre midi et de choisir les livres disponibles en magasin (points verts). Au-delà, nous ne pouvons garantir que le Père Noël trouvera votre boîte aux lettres à temps !

Le suicide de la déesse
EAN13
9782922827446
ISBN
978-2-922827-44-6
Éditeur
400 COUPS BD
Date de publication
Collection
MECA GENERALE
Dimensions
23 x 16 x 0 cm
Poids
193 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Le suicide de la déesse

De

400 Coups Bd

Meca Generale

Indisponible

Cinq jeunes universitaires doivent présenter un projet de création collective. Pour ce faire, ils doivent apprendre à se connaître, à s’apprivoiser, puis à composer avec les forces de chacun. Leur travail portera sur l’environnement, mais avec une prémisse tordue : l’homme faisant partie de la nature, est-il dans l’ordre des choses qu’il détruise son environnement ? Est-ce son rôle ultime ? Est-ce que Gaïa, la déesse Terre, a mis l’homme au monde pour qu’il la détruise? La Terre veut-elle ainsi se suicider ? Cette réflexion donne son titre à l’œuvre collective des étudiants, Le Suicide de la Déesse. Ce travail scolaire, rapidement oublié par ses auteurs, aura toutefois des conséquences dramatiques pour l’avenir de l’humanité.

Cinquante ans plus tard, dans un monde transformé par les cataclysmes naturels, la pollution et les ravages provoqués par l’humain, Le Suicide de la Déesse diffusé sur le web, est devenu la bible d’une nouvelle secte, les Suicidistes. Ceux-ci aident la Déesse à accomplir son destin en détruisant la nature, en exterminant des espèces animales et en organisant des suicides de groupes. Bouleversés par les effets inattendus de cette œuvre de jeunesse, les anciens étudiants se retrouveront pour savoir qui est à l’origine de la diffusion du Suicide de la Déesse.

L’AUTEUR

Né en 1958, Simon Labelle, en compagnie de Charles Montpetit, a signé Pignouf, une célèbre parodie du journal Spirou… en 1977! À l’époque, la rédaction de l’hebdomadaire belge avait été séduite par l’impertinence des deux farceurs québécois et avait réédité la parodie en supplément central de la revue. Simon Labelle a également réalisé quelques BD pour les revues Le Polyscope, Croc et Solaris. Pour cette dernière, il a également signé une nouvelle en 2000, ébauche littéraire de ce qui deviendra Le Suicide de la Déesse.

S'identifier pour envoyer des commentaires.