Carnets / Louis Calaferte., 16, Carnets, XVI : Le jardin fermé, (1994)
EAN13
9782070128969
ISBN
978-2-07-012896-9
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
L'Arpenteur (16)
Séries
Carnets / Louis Calaferte. (16)
Nombre de pages
216
Dimensions
22 x 14 x 1 cm
Poids
260 g
Langue
français
Code dewey
848.914
Fiches UNIMARC
S'identifier

16 - Carnets, XVI : Le jardin fermé

(1994)

De

Gallimard

L'Arpenteur

Offres

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Carnets / Louis Calaferte.

«Tu es un jardin fermé, ma sœur, ma fiancée, Une source fermée, une fontaine scellée.» Cantique des cantiques, IV, 12. «Considérant mon travail littéraire comme une vocation, comme un vouloir divin, j'ai, depuis, pris la direction d'une foi profonde, dont je souhaite qu'elle me soit un secours au moment de ma mort.» «Le soir. Apaisement par la prière. On devine que la communion s'établit. On est provisoirement admis dans une autre dimension. Dieu est». «Je ne veux rien de triste ni de mélancolique - je veux ce qui vit.» «Il faut que je me sauve par la colère, la révolte et la violence. Il ne faut pas que je me laisse enterrer vivant. J'ai encore en moi mille ans d'énergie. Mille ans d'imprécations. Mille ans de folie.»
«Considérant mon travail littéraire comme une vocation, comme un vouloir divin, j'ai, depuis, pris la direction d'une foi profonde, dont je souhaite qu'elle me soit un secours au moment de ma mort.» Louis Calaferte.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Louis Calaferte