La jeune fille à la perle
EAN13
9782070417940
ISBN
978-2-07-041794-0
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio (3648)
Nombre de pages
320
Dimensions
1 x 1 x 1 cm
Poids
170 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
850
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

La jeune fille à la perle

De

Traduit par

Folio

Folio

Offres

Autre version disponible

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l'âge d'or de la peinture hollandaise. Griet s'occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s'efforçant d'amadouer l'épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l'introduit dans son univers. À mesure que s'affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville...
Un roman envoûtant sur la corruption de l'innocence, l'histoire d'un cœur simple sacrifié au bûcher du génie.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

10 juillet 2016

17e siècle, peintre

Je découvre enfin ce texte, porté à l’écran avec une très belle distribution. J’ai eu un peu de mal avec l’écriture de Tracy Chevalier. Mais les personnages ont fini par me devenir familier et j’ai pu entrer pleinement dans cette ...

Lire la suite

17 juillet 2010

Avec son écriture limpide et fluide, Tracy Chevalier m'a tout de suite plongée dans l'atmosphère de cette ville au 17ème siècle. Un voyage hors du temps que j'ai effectué avec plaisir.

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Tracy Chevalier
Plus d'informations sur Marie-Odile Fortier-Masek

Dossiers relatifs

Le musée du Louvre organise une exposition, du 22 février 2017 au 22 mai 2017, autour du peintre néerlandais Johannes Vermeer et de la peinture de genre en général.
« Le sphinx de Delft » : c’est ainsi que l’on désigne Vermeer, figeant le peintre dans une attitude énigmatique et solitaire. L’exposition permet au contraire aux visiteurs de comprendre comment Vermeer et les peintres de scènes de genre actifs en même temps que lui rivalisaient les uns avec les autres dans l’élaboration de scènes élégantes et raffinées – cette représentation faussement anodine du quotidien, vraie niche à l’intérieur même du monde de la peinture de genre.
Le troisième quart du 17e siècle marque l’apogée de la puissance économique mondiale des Provinces-Unies. Les membres de l’élite hollandaise, qui se font gloire de leur statut social, exigent un art qui reflète cette image. La « nouvelle vague » de la peinture de genre voit ainsi le jour au début des années 1650 : les artistes commencent alors à se concentrer sur des scènes idéalisées et superbement réalisées de vie privée mise en scène, avec des hommes et des femmes installant une civilité orchestrée.
Bonne déambulation dans l'art du XVII ème siècle !

Voir le dossier complet