L'enfer du roman, Réflexions sur la postlittérature
EAN13
9782070129690
ISBN
978-2-07-012969-0
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Nombre de pages
288
Dimensions
20 x 15 x 2 cm
Poids
298 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
809.3
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'enfer du roman

Réflexions sur la postlittérature

De

Gallimard

Blanche

Offres

Autre version disponible

«Nous sommes entrés dans l'ère postlittéraire. Un spectre hante la littérature : le roman, devenu à ce point hégémonique que toute la littérature semble s'y réduire. Le roman tue le roman : le roman international, insipide, sans style, immédiatement traduisible en anglais, ou traduit de l'anglais, l'unique objet d'une littérature sans autre histoire que le jeu de ses simulations, de ses plagiats, de sa fausse monnaie. Il n'est donc pas question ici du cliché sur la décadence de la littérature française ni de la fin du genre romanesque, mais plutôt de ce qui est né avec Homère et qui relève de ce que, nous autres écrivains, nous continuons d'appeler la littérature.» Richard Millet.
«Il n'est pas question ici du cliché sur la décadence de la littérature française ni de la fin du genre romanesque, mais plutôt de ce qui est né avec Homère et qui relève de ce que, nous autres écrivains, nous continuons d'appeler la littérature.» Richard Millet.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Richard Millet