Une drôle de justice, les magistrats dans la guerre d'Algérie
EAN13
9782707142580
ISBN
978-2-7071-4258-0
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
La Découverte. Poche (PSC 000173)
Nombre de pages
347
Dimensions
19 x 12 x 2 cm
Poids
343 g
Code dewey
343.44
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une drôle de justice

les magistrats dans la guerre d'Algérie

De

Préface de

Postface de

La Découverte

La Découverte. Poche

Indisponible

Autre version disponible

De 1954 à 1962, au nom de la lutte contre la « subversion » du FLN, au nom du rattachement de l'Algérie à la France qui interdisait d'y appliquer le droit de la guerre et de considérer les nationalistes comme des combattants, la justice et son personnel prirent une part active à la guerre d'Algérie : instruction des affaires, condamnations par milliers infligées par les tribunaux correctionnels et militaires, rappel de magistrats sous les drapeaux, etc. Les seules condamnations à mort atteignirent les 1 500, dont près de 200 furent exécutées. Dans ce livre passionnant et très documenté, Sylvie Thénault montre que cette insertion de la justice dans un vaste système de répression la priva de fait de son droit de regard sur les arrestations, les gardes à vue, les détentions et les interrogatoires pratiqués par l'armée. S'appuyant sur des archives jusque-là inaccessibles de l'Armée de terre - instructions, directives, fiches de renseignements, etc. - et du ministère de la Justice, notamment la correspondance entre les procureurs généraux d'Algérie et la Chancellerie parisienne, elle met au jour une justice amputée et réformée par les législations d'exception. Une « drôle de justice », à l'image de la « drôle de guerre », cette guerre qui n'en était pas vraiment une.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Sylvie Thénault
Plus d'informations sur Pierre Vidal-Naquet
Plus d'informations sur Jean-Jacques Becker