De Gaulle, L'or, le dollar et la France (1940-1970)
EAN13
9782955907412
ISBN
978-2-9559074-1-2
Éditeur
CPHF
Date de publication
Nombre de pages
207
Dimensions
22 x 14 x 1,5 cm
Poids
400 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De Gaulle

L'or, le dollar et la France (1940-1970)

De

Cphf

Offres

Dès la création de la France libre, en 1940, le général de Gaulle a été confronté à des problèmes financiers et, avec Churchill, il a même songé à s'emparer à Dakar de l'or de la Banque de France. En 1942, en Afrique équatoriale il crée le "franc libre". En juin 1944, il qualifie de "fausse monnaie" les billets diffusés par les Américains en Normandie puis lance le Grand emprunt de la Libération.

À son retour au pouvoir en 1958, il fait adopter le "plan Rueff" pour rétablir les grands équilibres financiers puis met en place un "Nouveau franc" garanti par l'or de la Banque de France dont le Financial Times écrit qu'il est "la devise la plus forte au monde". De cette incontestable réussite résulte le bras de fer avec le dollar américain dont le général de Gaulle conteste la suprématie. Il fait alors échanger les dollars que possède la France contre des lingots d'or que des croiseurs convoient à travers l'Atlantique. La presse américaine s'en inquiète, le soupçonne de "vouloir faire sauter Fort Knox" et le surnomme "Gaullefinger", allusion au personnage de Goldfinger qui, dans la série James Bond, caressait ce projet !

De Gaulle tente aussi de réformer le FMI, dont il estime le fonctionnement injuste, et de renforcer le rôle de l'étalon-or avant d'être mis en difficulté en 1968 par un printemps "révolutionnaire" inattendu qui, par un curieux paradoxe, sauve la position dominante du dollar...

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gilles Ragache