Le nazi et le barbier
EAN13
9782370551610
ISBN
978-2-37055-161-0
Éditeur
Le Tripode
Date de publication
Collection
Météores
Nombre de pages
280
Dimensions
18 x 13 x 3 cm
Poids
356 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Une épopée picaresque, traitant l’Holocauste avec la verve, l’ironie et l’humour noir de Fuck America...

1933. Max, le fils bâtard de la pute Minna Schulz, s’enrôle dans la SS à l’arrivée d’Hitler au pouvoir. Affecté dans un camp d’extermination où disparaissent son meilleur ami (juif) et toute sa famille, il endosse après la guerre l’identité de son ami assassiné. Max, devenu Itzig Finkelstein, épouse la cause juive et traverse l’Europe pour rejoindre la Palestine, où il devient barbier et sioniste fanatique.

Trente ans avant Les Bienveillantes de Jonathan Littell, Le Nazi et le Barbier raconte l’Holocauste du point de vue du bourreau. L’humour (noir) en plus.

Écrit durant l’exil d’Hilsenrath à New-York, le livre fut d’abord un best-seller aux Etats-Unis avant d’être publié en Allemagne, avec un succès polémique. Désormais considéré comme un classique, ce titre montre un autre aspect, tout aussi iconoclaste, du génie littéraire de l’auteur de Fuck America.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Edgar Hilsenrath
Plus d'informations sur Sacha Zilberfarb
Plus d'informations sur Jörg Stickan