Les aventures d'un négrier, Trafiquant d'or, d'ivoire et d'esclaves
Éditeur
CLAAE
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les aventures d'un négrier

Trafiquant d'or, d'ivoire et d'esclaves

Claae

Indisponible

**Confessions d'un esclavagiste et contrebandier**

C'est l'histoire véridique de la vie et des aventures du capitaine Théodore
Canot (1806-1860), trafiquant en or, en ivoire et en esclaves sur la côte de
Guinée, telle qu'il la raconte en 1854. Élevé à Florence par une mère
italienne, veuve d'un militaire français, il doit son éducation à un capitaine
américain et navigue indifféremment sous les pavillons hollandais, anglais,
portugais, espagnol, brésilien, colombien. Il commande de nombreuses fois des
vaisseaux américains et contribue à l'extension de l'esclavage dans les états
du Sud. Il pratique le métier de négociant sur les côtes africaines où l'être
humain vaut moins que l'ivoire. Il se taille une solide situation, mais
connaît peu à peu le déclin et finit les dernières années de sa vie par errer
et mendier sur le sol des États-Unis.

**Un récit de vie stupéfiant qui dévoile les mécanismes de la traite des
êtres humains au XIXe siècle !**

EXTRAIT

Mes habitudes commerciales et mon dévouement systématique aux intérêts du
Mongo me familiarisèrent rapidement avec les grandes lignes du « commerce de
l’intérieur » mais, comme j’étais encore incapable de parler les dialectes de
la côte, Mr. Ormond – qui ne pénétrait dans le magasin et ne m’entretenait
d’affaires que fort rarement, – se procura un habile interprète qui assistait
à mes côtés à l’échange du détail de marchandises étrangères contre du riz, de
l’ivoire, de l’huile de palme et des provisions ménagères. Les achats
d’esclaves et d’or étaient négociés exclusivement par le Mongo qui m’estimait
encore trop imparfaitement initié aux ruses et aux traits de caractère
indigènes pour qu’une charge si délicate pût m’être confiée.

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Théodore Canot** (1806-1860) était un trafiquant en or, en ivoire et en
esclaves sur la côte de Guinée.

S'identifier pour envoyer des commentaires.