EAN13
9782753574724
ISBN
978-2-7535-7472-4
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Des Amériques
Nombre de pages
270
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
530 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Francisco Morazán

Le bolívar de l'amérique centrale ?

De

Préface de

Presses universitaires de Rennes

Des Amériques

Offres

Autre version disponible

Qu'est-ce qu'un héros ? Comment un personnage historique peut-il incarner des espoirs au présent longtemps après sa mort ? Quels sont les liens entre les modèles héroïques et l'invention des nations ? En quoi la fabrique de héros soutient-elle la légitimité au pouvoir de différents gouvernements ?Autant de questions traversant cet ouvrage qui retrace le processus d'héroïsation et les usages politiques du caudillo libéral hondurien Francisco Morazán. De 1830 à 1839, Morazán dirige la République Fédérale d'Amérique Centrale qui réunit le Guatemala, le Salvador, le Honduras, le Nicaragua et le Costa Rica. La particularité du processus indépendantiste de la région (absence de lutte armée face à la couronne espagnole et annexion au Mexique), a fait de l'époque fédérale un mythe d'origine associé à son président. Comme Bolivar, Morazán représente de surcroît un idéal unioniste. Pourtant, les conflits politiques et militaires entre élites locales ont empêché la Fédération centraméricaine de se consolider et Morazán est fusillé en 1842. Plutôt que de redonner une dimension "objective" au personnage, cet ouvrage met en relief les aspects symboliques qui ont reconstruit son image, depuis son exécution jusqu'au centenaire de sa mort en 1942.La perspective comparative entre les cinq États centraméricains permet de dégager différentes mémoires et de présenter les multiples facettes d'une figure kaléidoscopique. Étudier le héros en dit finalement beaucoup sur les acteurs du culte.Avec une préface de Michel Bertrand

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michel Bertrand