Le devoir de violence - Prix Renaudot 1968
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Cadre rouge
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le devoir de violence - Prix Renaudot 1968

Le Seuil

Cadre rouge

Offres

  • Aide EAN13 : 9782021341805
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    13.99

  • Aide EAN13 : 9782021341782
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    13.99

Autre version disponible

Foisonnante et tragique fresque s'etendant du XIIIe au XXe siecle, _Le Devoir
de violence_ raconte le destin de l'empire imaginaire de Nakem et de la
dynastie des Sa if qui y regnent en maitres retors. À travers elle, c'est
l'histoire meconnue de l'Afrique qui nous est livree de l'interieur.
Violences, assassinats, ruses, compromission des notables dans la traite des
esclaves : pour la premiere fois, un auteur africain ne s'interdit rien dans
le portrait seculaire de son continent. Pas plus qu'il ne se refrene dans ses
registres, de l'ironie mordante a l'erotisme debride. En face, l'Europe et son
systeme colonial ‒ deconstruit autant que raille ‒ ne sont pas epargnes. Le
recit se prolonge par l'errance poignante de Raymond Spartacus Kassoumi, fils
de serfs.

Paru en 1968, ce premier roman remporta d'emblee le premier prix Renaudot
attribue a un Africain. Devenu un livre-culte, il fut conteste au Sud pour ses
hardiesses politiques et au Nord pour ses audaces d'ecriture. Aujourd'hui,
dans cette reedition, il se lit comme une construction litteraire vertigineuse
et une epopee qui figure parmi les plus grandes oeuvres de la litterature
mondiale.



Ne a Bandiagara au Mali en 1940, **Yambo Ouologuem** suit un parcours
universitaire brillant en France avant de signer _Le Devoir de violence_ en
1968, ainsi que _Lettre a la France negre_ et _Les Mille et Une Bibles du
sexe_ en 1969. Bless e par les attaques dont son oeuvre est l'objet, il se
retire dans sa region natale et s'enferme dans le silence. Il meurt en octobre
2017.


Prix Renaudot 1968.

S'identifier pour envoyer des commentaires.