L’industrie dans la Grande Guerre, Colloque des 15 et 16 novembre 2016

Offres

  • AideEAN13 : 9782111294325
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    12.99

Autre version disponible

Comment la France peut-elle faire face à sa dépendance vis-à-vis de l’étranger
pour certains produits, développer l’application des sciences et l’innovation
dans l’industrie, mieux articuler ses PME et ses grandes entreprises,
dynamiser son secteur public, adapter le marché du travail, rénover les
relations public-privé, renforcer sa coopération avec certains États européens
et avec les États-Unis ? Ces défis ne datent pas d’aujourd’hui. Ils sont
d’abord ceux de la guerre de 1914-1918. Les entreprises, leurs syndicats
professionnels, les ouvrières et les ouvriers, les ingénieurs, les militaires
et les fonctionnaires les affrontent dans l’urgence. Ils mettent l’État à
l’épreuve - entre les différents ministères concernés : la Guerre, l’Armement,
le Commerce et l’Industrie, les Travaux publics, le Travail et les Affaires
étrangères, entre eux et les Finances, entre les gouvernements successifs et
le parlement - car le voici sommé de gagner en agilité et en cohérence, de
lutter contre les pénuries et les destructions, de permettre à tous de vivre,
d’organiser les approvisionnements, les transports et les fabrications pour le
combat, et de conjuguer les positions différentes des territoires. Les défis
sont aussi ceux des enjeux de long terme créés par l’occupation d’une partie
de la France, les ravages et blocages subis par le reste du pays, l’expérience
des changements ordinaires et extraordinaires survenus pendant le conflit
armé, l’accroissement du rôle de l’État, les désirs d’Europe face à la montée
du pouvoir américain et à l’ébullition à l’Est du continent. Ce livre écrit
par des historiens étrangers et français s’inscrit dans la suite des volumes
sur les Finances dans la guerre. Il présente le premier panorama d’ensemble de
l’industrie française dans cette guerre et des multiples réseaux qui la
relient au monde. Il donne à voir le pluralisme du modèle français, sa
capacité à gagner mais aussi les coûts de la victoire.

S'identifier pour envoyer des commentaires.