Penser le patrimoine (nouvelle édition), mise en scène et mise en ordre de l'art
EAN13
9782754102070
ISBN
978-2-7541-0207-0
Éditeur
Hazan
Date de publication
Nombre de pages
320
Dimensions
14 x 21 x 0 cm
Poids
282 g
Code dewey
708
Fiches UNIMARC
S'identifier

Penser le patrimoine (nouvelle édition)

mise en scène et mise en ordre de l'art

De

Hazan

Indisponible

Les uvres d'art, les monuments dont nous célébrons la valeur universelle n'ont pas toujours possédé cette exemplarité. Leur entrée dans le musée leur a donné une nouvelle carrière, esthétique cette fois : ils ont connu une sorte de transfert qui fait passer un objet de sa fonctionnalité (un objet liturgique par exemple) au statut d' uvre d'art, auquel s'attachent alors notre sensibilité et notre mémoire collective. Mais les objets patrimoniaux se trouvent aussitôt soumis à une mise en scène qui en règle la perception. Parmi les grands scénographes du patrimoine, Roland Recht étudie l'action d'Alexandre Lenoir lorsqu'il ordonne le jardin Elysée de son musée des Monuments français sous la Révolution mais aussi les auteurs du Grand Louvre inauguré en 1993, dont la mise en scène déploie vers la ville un patrimoine-spectacle qui entre en contradiction avec la définition même du musée, mais qui nous rappelle que le développement des premiers musées est contemporain des passages commerciaux. Si le dispositif muséographique relève avant tout de l'ordre visuel, le catalogue est destiné à réintroduire les objets dans l ordre discursif de l histoire de l'art. Longtemps, l histoire de l'art s est efforcée avant tout, parfois même exclusivement, d'établir des généalogies dans lesquelles chaque nouvel objet patrimonial peut trouver sa place. L'Auteur étudie trois processus au cours desquels de tels objets ont été inventés puis caractérisés. D'abord dans le cercle du jeune Goethe où se trouve esquissée la première généalogie de l architecture gothique et où l'on étudie pour la première fois l uvre d un primitif allemand sur le modèle de Laocoon. Ensuite, c est autour de l art Roman que Roland Recht mène une patiente enquête pour saisir le sens des classifications qu'on a très tôt adoptées pour l'appréhender, à la fois dans sa dimension historique et géographique : elles sont établies sur des modèles empruntés à la linguistique et aux sciences naturelles, en particulier aux classifications de Cuvier. Deux textes plus théoriques introduisent aux deux subdivisions principales du livre. Dans le premier, l'auteur rappelle les grandes controverses autour de la définition même du musée à l'époque révolutionnaire. Le second examine la fonction de l'histoire de l art comme discipline à la fois historique et critique, dont l'institution du patrimoine ne peut faire l'économie.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Roland Recht