JEU DE L'OIE DU HASARD ASTROLOGIQUE
Éditeur
Astroemail
Date de publication
Collection
ASTROEMAIL
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Jeu De L'Oie Du Hasard Astrologique

Astroemail

Astroemail

Offres

  • Aide EAN13 : 9772901149348
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    35.00

306 PAGES 20 chapitres 243 COMMENTAIRES + UNE PREFACE format 17,5x22 hqpdf,
sommaire hypertextualisé.

9772901149348 35 euros

astrologie, religion, piété, astronomie, précession, effet mars, michel
gauquelin, procuste,mort jules césar,hasard,incertitude, mathématiques,effets
de symétrie

UN LIVRE GÉNÉREUX EN IDÉES

Les idées du Jésuite Jacques de Billy se traduisent en success stories dans le
monde entier.

\- En 2011, sa suggestion de précessionner le zodiaque, servait de support à
l’opération mondiale d’intoxication médiatique planétaire « votre signe change
de signe ».

\- Au cours des années 1980 sa théorie critique de l’hylech donnait prétexte à
Michel Gauquelin de frauder, en développant les premiers rudiments de
l’astrologie des statistiques avec son effet Mars, sans pouvoir concrétiser
l’astrologie des meilleurs, tapis sournoisement dans les angles morts des
«maisons» vides du zodiaque.

Le livre de Jacques de Billy appartient à la catégorie des ouvrages
intemporellement considérable par sa capacité à inspirer, suggérer et
influencer des générations entières.

L’imprévu n’est pas prévisible. Combien existe-t-il de types d’incertitude et
de formes de hasard? Faut-il faire un test d’incertitude avant d’affronter le
hasard ? Jacques de Billy nous conduit aux frontières de l’imprédictible en
cloisonnant les idées sur l’incertitude. Jacques de Billy en égrenant les
ragots et les rumeurs du passé, comme la mort de Jules César, pose pour la
première fois la question non résolue de l’architecture du hasard.

Y compris en équilibrant les hasards, la question principale demeure : comment
pratiquer l’incertitude au quotidien ?

Jacques de Billy mathématicien, astronome Français

S'identifier pour envoyer des commentaires.