Les désaccordés
EAN13
9782072730283
ISBN
978-2-07-273028-3
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Du monde entier
Nombre de pages
240
Dimensions
21 x 20 x 1 cm
Poids
310 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les désaccordés

De

Traduit par

Gallimard

Du monde entier

Offres

Autre version disponible

Ray Morris est un journaliste free-lance au physique banal, un Londonien de classe moyenne légèrement paranoïaque entouré d’amis choisis et fidèles et d’une femme très enceinte, Garthene. Ray est le genre d’homme à n’avoir jamais vraiment trompé sa femme. Il n’a jamais reçu de coup de poing au visage. Il n’a jamais participé à une émeute, ni été recherché dans tout le pays, ni arrêté par la police, ni haï sur Internet par le monde entier. Du moins pas avant l’été 2011, où les rues de Londres et son mariage partent en flammes. Ray ne le sait pas encore, mais il va bientôt découvrir qu’il possède un véritable talent pour le pire. Les désaccordés pourrait être un roman sur le passage à l’âge adulte, si le protagoniste n’avait pas déjà trente-trois ans. Au fil d’une série de catastrophes aussi risibles qu’affligeantes, cet antihéros pince-sans-rire à tendance misanthrope verra progressivement l’harmonie de son couple se briser et ses relations sociales sonner de plus en plus faux. Avec une vague idée de ce que doit être un adulte accompli, et un sens de l’humour discutable comme unique recours à la solitude, au désespoir et à l’angoisse de la parentalité, il fera de son mieux pour être presque à la hauteur. Avec un mordant et une précision redoutables, Joe Dunthorne sonde les tourments dérisoires ou tragiques d’une nouvelle génération perdue. Pour notre plus grand plaisir.
Joe Dunthorne est né en 1982 à Swansea (pays de Galles) et vit actuellement à Londres. Il est notamment l’auteur de Submarine, adapté au cinéma en 2010 par Richard Ayoade. Les désaccordés est son troisième roman.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Simon Baril