Des balles et de l'opium
EAN13
9782211232043
ISBN
978-2-211-23204-3
Éditeur
Globe
Date de publication
Collection
Globe
Nombre de pages
304
Dimensions
23 x 15 x 2 cm
Poids
444 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Des balles et de l'opium

De

Traduit par

Globe

Globe

Offres

Autre version disponible

1989. La colère monte depuis des mois en Chine. Ce jour-là, le 4 juin, elle éclate. Des millions de citoyens se rassemblent dans les rues et sur la place Tian’anmen, pour réclamer davantage de démocratie et de justice. Le pouvoir répond par des balles, des baïonnettes et des chars d’assaut, et, aussitôt après, propose au peuple défait un nouvel opium : l’argent, à tout prix.
Ce livre - qui évoque aussi la mémoire du meilleur ami de l'auteur, Liu Xiaobo, prix Nobel de la Paix 2010, mort en détention en 2017 -, est un recueil de témoignages de quelques-uns des « émeutiers » du 4-juin.
Leur crime ? Ils ont écrit, photographié, décrit la réalité de ce jour-là. L’un est poète, l’autre banquier, un troisième étudiant, un quatrième a pissé sur un char à l’arrêt.
Les qualifications ubuesco-kafkaïennes de leurs actes ? « Tromperie économique », « récriminations réactionnaires furieuses », « incitation à la propagande contre-révolutionnaire ».
Leurs peines ? Tortures, brimades, persécutions, douze ans de bagne, ou seize ans, ou vingt ans. Et ensuite, après la sortie, une condamnation à rester des « parasites de la société » à vie, des marginaux définitifs.
Trente ans plus tard, leurs bourreaux sont toujours au pouvoir.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
25 avril 2019

Voix de dissidents chinois

Le 4 juin 1989, une révolte éclate en Chine. Ils sont des milliers rassemblés sur la place Tian'anmen. La répression est brutale, les arrestations et les assassinats furent nombreux. Liao Yiwu a écopé de 4 ans de bagne pour avoir ...

Lire la suite