Un manguier au Nigeria, Histoires du Borno
Éditeur
Plon
Date de publication
Collection
Terre humaine
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Un manguier au Nigeria

Histoires du Borno

Plon

Terre humaine

Offres

  • AideEAN13 : 9782259276986
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    13.99

Autre version disponible

**Vincent Hiribarren nous conduit sur les rives du lac Tchad, dans la r egion
du Borno au Nigeria, a la decouverture d'un des plus vieux Etats d'Afrique. Un
livre qui donne la parole aux ​Nigerians souvent caricatures ou devenus de
simples stereotypes dans les medias ; la victime, le pauvre, l'oublie d'un
cote font face au barbu, au barbare, au terroriste d'autre part.**
" Ce lac Tchad ressemblait a un vaste marecage. J'etais entoure de soldats
nigerians et de pecheurs locaux. J'avais mis une demi-journee pour me rendre
de la capitale de l'État du Borno, Maiduguri, au lac. Un minibus, deux
minibus, une mobylette et beaucoup de regards surpris plus tard, j'etais cet
homme blanc au nom imprononçable qui s'etait retrouve devant un groupe de
soldats dubitatifs. Je m'etais retrouve sur les rives du lac Tchad pour
comprendre la vision du monde des habitants de la region et m'interessais
particulierement aux questions de territoire, d'espace et de frontieres.
Cette region du Borno aujourd'hui est connue dans le monde entier comme le
berceau de Boko Haram. Personne ne peut oublier l'appel international
#BringBackOurGirls pour liberer les 276 lyceennes capturees dans le village de
Chibok le 14 avril 2014.
L'État du Borno dont la devise bien ironique est " demeure de la paix " s'est
retrouve officiellement sur la ligne de front de la lutte contre le terrorisme
islamique. Pourtant, l'histoire de la region du lac Tchad merite bien plus
qu'une simple liste des atrocites de Boko Haram. Pendant un millenaire, ses
habitants ont contribue a la construction du Kanem-Borno l'un des États a la
plus grande longevite en Afrique. Situe au croisement de plusieurs aires
culturelles, le bassin du lac Tchad renferme un veritable patchwork de
populations, langues et religions en particulier au Tchad et au Cameroun.
Ce livre donne la parole aux Nigerians souvent caricatures ou devenus de
simples stereotypes dans les medias occidentaux mais aussi nigerians. La
victime, le pauvre, l'oublie d'un cote font face au barbu, au barbare, au
terroriste d'autre part. "
Vincent Hiribarren

S'identifier pour envoyer des commentaires.