Mémoire du yiddish, Transmettre une langue assassinée. Entretiens avec Stéphane Bou
Éditeur
Albin Michel
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mémoire du yiddish

Transmettre une langue assassinée. Entretiens avec Stéphane Bou

Albin Michel

Offres

  • AideEAN13 : 9782226434753
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      22 pages

      Copier/Coller

      22 pages

      Partage

      6 appareils

    12.99

Autre version disponible

Rachel Ertel a consacré sa vie à faire connaître et reconnaître la littérature
yiddish aux lecteurs francophones. Par ses essais, ses traductions et son
enseignement, elle a oeuvré pour la sauvegarde et la transmission de ce riche
espace culturel.
Son parcours personnel est bouleversant : c'est celui d'une petite fille aux
parents écrivains rescapés de la Shoah, qui fut déportée en URSS pendant la
guerre avant de trouver refuge en France et de voyager aux États-Unis ; c'est
aussi celui d'une femme de conviction, déracinée mais passionnée, amie des
artistes, des poètes et des grands auteurs yiddish du XXe siècle. Au fil des
souvenirs convoqués émergent les grandes problématiques au coeur de la
création littéraire, et en particulier les enjeux de toute traduction :
Comment transmettre une mémoire perdue, ressusciter un monde aboli ? Comment
transposer une langue mourante, liée à un vécu et à une destruction hors
parole, en une langue vivante ? Comment concilier le deuil de la langue et la
jouissance esthétique de la translation, de la transposition, de l'écriture ?
À travers la voix forte d'une grande passeuse de la mémoire du monde yiddish,
nous entendons la langue des assassinés. Rachel Ertel nous rappelle que
l'Anéantissement est au-delà des pleurs, du temps, comme une entaille dans
l'histoire de l'humanité, dont seule l'écriture peut porter témoignage, afin
qu'il ne soit jamais oublié.
Rachel Ertel a enseigné la littérature américaine à Paris 7 où elle a fondé le
Centre d'études judéo-américaines. Elle est également présidente d'honneur de
la maison de la culture yiddish.
Stéphane Bou est journaliste.

S'identifier pour envoyer des commentaires.