De Monet à Picasso, Fondements d'une esthétique et mutation de la peinture moderne
Éditeur
Klincksieck
Date de publication
Collection
L'Esprit et Les Formes
Langue
français
Langue d'origine
allemand
Fiches UNIMARC
S'identifier

De Monet à Picasso

Fondements d'une esthétique et mutation de la peinture moderne

Klincksieck

L'Esprit et Les Formes

Offres

  • Aide EAN13 : 9782252042786
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    18.99

Autre version disponible

Faisant suite et complément à ses essais déjà traduits sous le titre Questions d'art, les études sur la peinture française qui composent De Monet à Picasso sont en réalité le premier ouvrage théorique à avoir été publié en 1913 par Max Raphael (1889-1952). Ce tenant d'une théorie matérialiste de l'art, au regard infatigablement fixé sur la matière des œuvres, tente d'y faire parler les formes et d'y esquisser une « science empirique de l'art ». Marquant une manière de dépassement définitif du subjectivisme impressionniste, il décrit ainsi à la veille de la Première Guerre mondiale la mutation de la peinture moderne. Et cela, après avoir découvert Cézanne puis rencontré, à Paris, Rodin, Matisse ainsi que Picasso, ce dernier l'ayant occupé toute sa vie. À la fois pionnier et critique de la modernité, Max Raphael y remet également en perspective l'histoire de l'art traditionnelle non sans tenter une audacieuse refondation de l'esthétique. C'est assez dire la lacune que vient combler la traduction de ce livre qui apparait aujourd'hui comme une féconde et radicale percée philosophique au sein de la psychologie de la création. Et de nous permettre de mieux apprécier l'importance, dans le panorama si riche de la réflexion sur l'art en Allemagne, de l'œuvre considérable de son auteur surgie à l'époque difficile de la République de Weimar puis déracinée par le nazisme.

S'identifier pour envoyer des commentaires.