1, La loi de 1905 n'aura pas lieu. Histoire politique des séparations des Églises
et de l'État (1902-1908), Tome 1 : L'impossible « loi de liberté » (1902-1905)
EAN13
9782735125005
ISBN
978-2-7351-2500-5
Éditeur
Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Date de publication
Collection
54
Séries
La loi de 1905 n'aura pas lieu (1)
Nombre de pages
430
Dimensions
23 x 15 cm
Poids
736 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

1 - La loi de 1905 n'aura pas lieu. Histoire politique des séparations des Églises et de l'État (1902-1908)

Tome 1 : L'impossible « loi de liberté » (1902-1905)

De

Avec

Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris

54

Offres

Autre version disponible

Autre livre dans la même série

Enquête policière autant qu'ouvrage d'histoire politique et d’érudition, ce
livre nous entraîne dans les passionnantes aventures des grands hommes qui ont
été les acteurs de la séparation des Églises et de l’État en France, comme
Briand, Buisson, Clemenceau, Combes, Jaurès et les autres, sans oublier le
combat des femmes pour exister face au sexisme ordinaire. L’ouvrage révèle
l’importance des modèles étrangers (le Mexique, le -Japon…), traque les oublis
et les déformations de la mémoire collective, profane la légende dorée d’une «
mise au pas » ou d’un « compromis » comme la légende noire d’une « persécution
», montre les failles encore présentes dans le renouveau historio-graphique de
ces dernières décennies.

Le but de cette étude, qui conjugue anecdotes significatives et hypothèses
théoriques, consiste à débusquer le secret de la Séparation : par quel «
miracle » (Buisson) a-t-on pu aboutir à une « loi de liberté » (Briand), au
moment même où, au nom de l’« émancipation », l’anticléricalisme d’État se
trouvait entraîné dans une spirale de mesures de plus en plus répressives ?
Cette loi constitue une double victoire pour la République française :
victoire sur ses adversaires et, aussi, victoire sur elle-même, sur sa
tentation, au nom d’un « État idéal », de refuser d’admettre « la diversité
dans la liberté » (Clemenceau).

**Jean Baubérot** est professeur honoraire, ancien titulaire de la chaire «
Histoire et sociologie de la laïcité » à l’École pratique des hautes études
(Sorbonne). Docteur en histoire et docteur ès lettres et sciences humaines de
l’université de Paris-Sorbonne, il est également docteur _honoris causa_ de
l’université de Bruxelles.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Baubérot