Manifeste romantique. Préface à Cromwell
Éditeur
Éditions Thélème
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Manifeste romantique. Préface à Cromwell

Éditions Thélème

Offres

  • AideEAN13 : 9791025600887
    • Fichier MP3, libre d'utilisation
    18.99

Victor Hugo publie en 1827 sa pièce Cromwell qu'il présente comme le premier drame romantique. S'inspirant de l'art théâtral de Shakespeare, il propose une démarche nouvelle débarrassée des conventions passéistes de la tragédie, dont principalement celle de l'unité de temps, de lieu et d'action. Le drame raconte une histoire réelle, les héros sont humains et le vil côtoie le noble. L'espoir peut se transformer en actions, en tentatives de jouer son propre destin, mais le héros romantique est souvent maudit car la société et le peuple, qui font alors leur entrée sur scène, imposent une forme de fatalité et empêchent les hommes de réaliser leurs désirs. Cette conception de la nouvelle littérature fait l'objet de la Préface à Cromwell, où Victor Hugo explique la nécessité de refléter la société moderne telle quelle est : la scène de la vie, grotesque et misérable, noble et pleine d'espoir. Ce court texte rappelle les différents âges de la littérature et signe la rupture définitive qu'opère le Romantisme tel que Victor Hugo le fonde ici par écrit, et tel qu'il se révélera lors de la bataille d'Hernani, en 1830. C'est le mouvement littéraire qui réunira sous son drapeau des auteurs tels que Chateaubriand, Lamartine, Musset, Sand, ou encore Nerval...

S'identifier pour envoyer des commentaires.