Leçons sur la volonté de savoir; suivi de Le savoir d'Oedipe, Cours au collège de france, 1970-1971
EAN13
9782757873106
ISBN
978-2-7578-7310-6
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
POINTS ESSAIS
Nombre de pages
385
Dimensions
18,7 x 13,2 x 1,9 cm
Poids
355 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Leçons sur la volonté de savoir; suivi de Le savoir d'Oedipe

Cours au collège de france, 1970-1971

De , ,

Édité par ,

Points

Points Essais

Offres

Leçons sur la volonté de savoir
Cours au Collège de France (1970-1971)
suivi de
Le savoir d'Œdipe
Dans le premier cours qu'il a professé au Collège de France, en 1970-1971, Michel Foucault inaugure le projet d'une histoire de la vérité qu'il déploiera treize années durant. Il commence ici avec la Grèce ancienne, articulant figures de la vérité et institutions qui les autorisent, depuis l'invention de la monnaie jusqu'à la naissance des pratiques judiciaires de l'enquête. Convoquant les figures de Solon, Œdipe, Aristote, il construit une véritable généalogie du discours philosophique et de la figure du sage, qui ne peuvent prétendre à la contemplation du vrai objective, universelle, éternelle qu'en occultant les luttes politiques et les partages économiques qui ont permis leur émergence. Au-delà de l'irénisme d'Aristote qui enracinait la volonté de vérité dans un pur désir de connaissance, Foucault approfondit la vision tragique de la vérité inaugurée par Nietzsche, dans un dialogue souterrain avec des sources plus contemporaines : Gilles Deleuze, Martin Heidegger, Marcel Detienne.
Michel Foucault (1926-1984)
Il est l'un des plus grands philosophes du XXe siècle. Son œuvre est traduite dans le monde entier.
Édition établie sous la direction de François Ewald et Alessandro Fontana, par Daniel Defert, revue par Arianna Sforzini pour la présente édition

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur François Ewald
Plus d'informations sur Alessandro Fontana
Plus d'informations sur Michel Foucault
Plus d'informations sur Daniel Defert