Vers une sociologie anomalistique : le paranormal au regard des sciences sociales
EAN13
9782814305458
ISBN
978-2-8143-0545-8
Éditeur
Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine
Date de publication
Nombre de pages
274
Dimensions
16 x 3 cm
Poids
428 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Vers une sociologie anomalistique : le paranormal au regard des sciences sociales

Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine

Offres

Le paranormal fait intégralement partie de nos sociétés, quand bien même il est souvent relégué aux marges des institutions. Que de paradoxes soulève cet objet dont l'importance est proportionnelle à l'apparente indifférence des universitaires! Alors qu'un Occidental sur trois affirme avoir vécu au moins une « expérience exceptionnelle » (c'est-à-dire une expérience interprétée comme paranormale), qu'une majorité de la population adopte au moins une croyance paranormale, nombreux se sentent encore démunis face à l'inconnu.

De nos jours, l'étude des expériences exceptionnelles et des croyances paranormales est redevenue une discipline académique: la psychologie anomalistique ou psychologie des anomalies. Celle-ci fait l'objet de recherches et d'enseignements au sein d'une douzaine de départements universitaires rien qu'au Royaume-Uni. Pourrait-il également exister une sociologie anomalistique ? Serait-elle apte à dépasser tout réductionnisme psychologisant pour appréhender l'étendue des rapports entre le paranormal et les institutions, les politiques, les cultures, les médias, les religions, les imaginaires... en somme, avec tous les aspects habituellement traités par les sciences sociales?

Cet ouvrage se veut un premier pas sur cette voie. Il réunit les contributions de spécialistes allemands, anglais, belges, canadiens, français et étasuniens, qui analysent cette question à mi-chemin entre la psychologie et la sociologie, sous la direction du psychologue Renaud Evrard et du sociologue Éric Ouellet.

S'identifier pour envoyer des commentaires.