L’Action française et la vie littéraire (1931-1944)
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Perspectives
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L’Action française et la vie littéraire (1931-1944)

Presses Universitaires du Septentrion

Perspectives

Offres

  • AideEAN13 : 9782757422342
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    13.99

Autre version disponible

Le journal quotidien L'Action française ne se contenta pas, de 1908 à 1944, de véhiculer les positions traditionalistes, nationalistes et monarchistes de Maurras ; mais, ses pages hebdomadaires intitulées “La vie littéraire” ainsi que d'autres articles rendaient compte de la littérature. Une doxa s'est imposée, selon laquelle cette critique serait éclectique et ferait fi des thèses conservatrices ou extrémistes du journal. Or, Maurras, Léon Daudet, Brasillach, Maulnier et leurs confrères, dans leur panorama de la littérature française, placent le xviie siècle sur un piédestal et considèrent les siècles suivants comme des degrés vers une décadence progressive. Leurs critères d'appréciation relèvent de l'idéologie et de la politique : nationalisme intégral et souvent xénophobe, défense des valeurs traditionnelles, haine de la République. Sauf en de rares exceptions (chez Daudet et Maulnier), ils passent à côté des grands noms de la modernité littéraire. Or, cette critique (étudiée dans cet ouvrage de 1931 à 1944), anachronique à nos yeux, refléta l'esprit de son époque et elle agit sur lui ; elle se trouva, par exemple, en synchronie avec la présentation de la littérature dans les manuels scolaires, et ce d'une manière durable.

S'identifier pour envoyer des commentaires.