L’épreuve du livre, Henri Matisse, roman d’Aragon
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Perspectives
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L’épreuve du livre

Henri Matisse, roman d’Aragon

Presses Universitaires du Septentrion

Perspectives

Offres

  • AideEAN13 : 9782757422304
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    15.99

À la fin de 1941, à Nice, Aragon rencontre Matisse dans des circonstances qui
conduiront à une collaboration suivie où chacun des deux artistes trouve son
compte. Henri Matisse, roman, publié en 1971, est l’ultime et flamboyant
témoignage de ces échanges. Prodigieux assemblages de textes écrits sur trente
ans, le livre d’Aragon est à la fois un témoignage non-fictionnel sur un
peintre - entre biographie, autobiographie et critique d’art -, une
composition "romanesque" qui mélange les genres littéraires (poème, articles,
essais, rêveries sur Matisse) et l’expérience matérielle d’un livre de luxe
richement illustré qui définit son propre espace visuel. La présente étude se
propose de poser les fondements d’une poétique de la composition qui va bien
au-delà de la pratique éditoriale du recueil. Cet espace livresque sans grand
équivalent dans l’histoire de la littérature interroge en profondeur les
frontières de la représentation dans l’exhibition permanente des éléments de
la présentation. La relation critique du peintre et du poète, du visible et du
lisible conduit à une interrogation en acte sur les modalités de l’écriture -
sujet, temps, espace - et de la lecture. L’analyse proposée tente de rendre
sensibles les coordonnées d’une expérience de la création littéraire
confrontée à son alter ego, et celles d’une expérience à la fois du pouvoir et
de la fragilité des critères d’identification de l’objet littéraire : sujet et
objet, fictionnel et référentiel, récit et discours. Lire Henri Matisse,
roman, c’est éprouver en même temps l’éclatement de l’écrit dans son contact
avec l’inassimilable, et la persistance, au delà des ruptures, d’un discours
inspiré. Le livre rassemble les décombres d’un grand édifice national et les
transforme en chantier d’une œuvre littéraire désormais impossible.

S'identifier pour envoyer des commentaires.