Narcisse et Écho, Discours, essais et poèmes, 1961-2019
EAN13
9782850350092
ISBN
978-2-85035-009-2
Éditeur
L'atelier contemporain
Date de publication
Collection
Ecrits d'artistes
Nombre de pages
576
Dimensions
20 x 21 x 0,1 cm
Poids
1 g
Langue
français
Langue d'origine
allemand
Fiches UNIMARC
S'identifier

Narcisse et Écho

Discours, essais et poèmes, 1961-2019

De

Préface de

L'atelier contemporain

Ecrits d'artistes

Offres

Dès les commencements, l’écrit a occupé chez Markus Lüpertz une place décisive. Dans les années 1960, c’est sous l’égide des Dithyrambes de Nietzsche qu’il réalise ses premières grandes séries de toiles ; il intitule Hölderlin son exposition de 1982 à Endhoven, Bleiben Sie sitzen Heinrich Heine un bronze de 1984, Heine-Hölderlin une toile de 1985 ; et il initiera encore d’autres compagnonnages, avec les œuvres de Michel-Ange, Nikolaus Lenau, Theodor Fontane, Stefan George ou Stéphane Mallarmé. Parallèlement, il présente ses propres poèmes. Certains, d’une teneur polémique, figurent déjà dans les catalogues des grandes expositions de Baden-Baden (1973) et de Cologne (1979), et semblent servir avant tout la promotion de l’œuvre peint ; d’autres, d’inspiration lyrique, voire élégiaque, assimilent résolument l’artiste à la figure d’Orphée, poète des poètes, au début des années 1980 ; de plus en plus souvent, par la suite, Lüpertz conçoit parallèlement, mais sans visée illustrative, les images et les textes de ses catalogues ; plus tard, ces deux supports dialoguent à nouveau dans les livres d’artistes. Au-delà des poèmes, enfin, les articles et les discours se multiplient lorsque Lüpertz accède à une existence et à des responsabilités publiques. En 1981, il monte pour la première à la tribune à la Royal Academy de Londres ; en 1988, il est nommé à la tête de la Düsseldorfer Akademie ; il prend bientôt la parole dans des musées, au salon du livre de Francfort ; il est publié dans le Spiegel et le Frankfurter Zeitung… – La suite de sa carrière ne démentira jamais cette volonté d’exister conjointement sur la scène artistique, littéraire et publique.

C’est à l’éditeur allemand Siegfried Gohr et à la maison BuchKunst Kleinheinrich que l’on doit, en 2007, la parution en un seul volume de plus de quarante ans de textes, poèmes et discours de Markus Lüpertz. Intitulé Narziß und Echo. Texte, Reden, Gedichte. 1961-2004, cet ouvrage de poids (600 pages) rétablit un certain équilibre entre le plastique et l’écrit, et permet d’apprécier, par un regard d’ensemble, l’intégrité et la complexité de cette figure d’artiste. Le choix de l’ordre chronologique, dans la présentation des textes, met en évidence la germination et la ramification de grands thèmes sous des formes très diverses. L’art et les artistes occupent, évidemment, une place de choix : du manifeste « dithyrambique » des années 1960 aux grands discours d’hommage du début des années 2000, en passant par les poèmes provocateurs de Baden-Baden et de Cologne, les journaux de résidence et de création, les textes d’accompagnement performés lors du dévoilement de grandes sculptures, les conférences, les articles et les interventions sur des thèmes multiples (« Thema und Kunst », « Das Geld – die Kunst », « Frauen und Kunst », « Kunst und Kommerz »…), cette thématique est abordée dans une impressionnante variété de genres. Mais tout aussi remarquable est la constance avec laquelle Markus Lüpertz s’adonne à une poésie beaucoup plus proche de la tradition et s’autorise, sans jamais tout à fait se départir d’une ironie sûre de ses forces et d’un sens poussé du burlesque, à puiser dans les thèmes communs (l’amour, la déception amoureuse, la déception, le deuil, la peur, la mort…) pour en offrir une déclinaison fort personnelle. Le contraste avec un « professionnalisme » et une « grandeur » dénués de pathos, tels que le revendique l’œuvre peint, est ici total, et le recueil provoque à cet égard un véritable dévoilement : car cette inspiration, loin d’être marginale, représente plus d’un tiers du volume.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Markus Lüpertz
Plus d'informations sur Eric Darragon