EAN13
9782246816195
ISBN
978-2-246-81619-5
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
192
Dimensions
20 x 13 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« Lorsque j’ai été mis à la porte de chez mes parents le jour de mes vingt ans, vendredi 22 septembre 1967, j’aurais dû comme Salvador Dali dans la même  situation me raser le  crâne et placer un oursin sur le dessus de ma tête, à l’instar de Guillaume Tell posant une pomme sur le front de son fils  … »  
 
Dans ce livre incisif et percutant, allègrement écrit, après avoir attendu longtemps, avec beaucoup d’amusement et une grande sincérité, Patrick Roegiers parle pour la première fois de lui-même, de ses parents, de sa famille, de son éducation, des fracas de son adolescence et des tumultes de son enfance. Sans nostalgie mais non sans émotion, il  raconte son histoire comme il l’a vécue et, surtout, telle que la reconstitue et la ressent inconsciemment la mémoire. Le portrait de sa mère, Gorgone moderne, Médée vengeresse, chargée d’une lourde hérédité et agonisant sa progéniture, est plus que saisissant. Le souvenir n'est pas le pardon. Le passé n’est jamais mort. C’est un fantasme du présent.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Patrick Roegiers