Telles des fleurs qui éclosent, Roman
Éditeur
Le Lys Bleu Éditions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Telles des fleurs qui éclosent

Roman

Le Lys Bleu Éditions

Offres

  • AideEAN13 : 9791037701954
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    3.99

  • AideEAN13 : 9791037701954
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    3.99

Autre version disponible

**Muana N'soni n'a pas choisi sa famille, mais il choisit de prendre sa vie en
main pour se construire une meilleure vie ailleurs.**

Muana N'soni est orphelin de mère. À 15 ans, il quitte le toit parental par
manque d’estime de son père et de sa marâtre. Il fait de petits boulots, loue
un studio à Dibodo, un quartier négligé de la ville. Trois jeunes, qui
traînent dans les rues, squattent une maison en chantier et vivent des
larcins, lui proposent d’intégrer leur groupe. Une nouvelle page de sa vie
s’ouvre lorsqu’il rencontre Papa Miyéké, un écrivain. Celui-ci l’oriente dans
la découverte de ce à quoi il est appelé à accomplir. À 20 ans, Muana Nsoni
sort de ses tourments. Il retrace dans un cahier-journal, qu’il tient depuis
son enfance, les chroniques de son quotidien et aussi celles des enfants que
la vie a volé une partie de leur destin.

**Ce jeune congolais fait preuve d'un courage, d'une maturité et d'une force
hors du commun. Ce roman dénonce la vie quotidienne difficile vécue par des
jeunes oubliés de tous à Pointe-Noire, capitale de la République du Congo,
mais témoigne également de leur impressionnante volonté de poursuivre leurs
rêves.**

EXTRAIT

Quatre sacs en plastique me faisaient office de porte-bagages, apprêtés pour
un voyage dont j’ignorais la destination. Mais ma décision était prise. Partir
pour ne plus vivre ce que je vivais. Partir pour vivre ce que je n’avais
encore jamais vécu. Drôle d’aventure ! Les aventures ne se font pas seulement
pour découvrir d’autres contrées, mais aussi pour se découvrir soi-même.La
première tentative de ma fugue fut manquée. J’avais résolu de partir tard dans
la nuit lorsque mes parents se seraient endormis. Mon attente s’était épuisée
puisque jusqu’à une heure très avancée de la nuit, j’entendais encore leur
voix. Ils étaient assis à la véranda. Sur une natte. Ils ne discutaient pas
comme des adultes amoureux, mais comme des enfants qui se plaisaient à parler
des bêtises d’un autre enfant. Dans leur conversation, chacun se faisait juge
: un procès au cours duquel l’accusé est privé de défense. Je m’étais endormi
profondément. À mon réveil, la nuit avait déjà passé le témoin au jour.
J’allais encore passer un jour de plus dans cet enfer d’habitation.
Je ne m’étais pas assis pour m’accuser, pleurer sur mon propre tort comme si
je venais d’être percuté par l’échec. Pour moi, l’échec n’existe pas ; ce qui
existe c’est plutôt ce qu’on en fait. Cette tentative manquée m’avait permis
de monter un nouveau plan.

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Rodolsy Rony Makosso** est né à Pointe-Noire (Congo-Brazzaville). Lauréat
de plusieurs Prix Littéraires de son pays, sa nouvelle, _Délestage criminel ou
la nuit fatale_ a été publiée dans l’Anthologie _Écrire à Pointe-Noire_
Éditions Acoria Paris 2018. _Telles des fleurs_ qui éclosent est son premier
roman publié. Parallèlement à son talent d’écrivain, il est aussi auteur des
textes interprétés en musique.

S'identifier pour envoyer des commentaires.