Anamnèse, Roman policier
Éditeur
Slatkine & Cie
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Anamnèse

Roman policier

Slatkine & Cie

Offres

  • AideEAN13 : 9782889441174
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    12.99

  • AideEAN13 : 9782889441174
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    12.99

Autre version disponible

**Ses cauchemars empirent, les meurtres se multiplient et Marie verra sa vie
se décomposer petit à petit...**

ANAMNÈSE, n.f. (du grec anamnêsis) • 1° Psychiatrie : Évocation de son passé
par le patient • 2° Liturgie : Prières à la mémoire.

Chaque nuit, elle fait le même rêve d’une femme en sang qui la supplie. Le
lendemain, elle reçoit ses patients. Marie est psychanalyste. En écoutant
l’inconscient des autres, elle tente de convoquer son passé. Mais quel est ce
secret qu’elle ne veut plus entendre ? Un polar glaçant, aux frontières de
l’inconscient.

**Ce roman psychologique mêlant suspense, crimes morbides et enquêtes
policières ne vous laissera pas de marbre !**

EXTRAIT

Des cendres étaient tombées sur le carrelage. Elle humecta son index et se
baissa pour les ramasser. Elle n’eut pas le temps de se relever. Une douleur
lui avait brûlé la joue. Une gifle.Puis une masse sourde dans son dos. Un coup
de poing qui la fit s’agenouiller. Le goût du métal envahit sa bouche. Avec le
choc, elle s’était mordu la lèvre. La vue de Rosalie se brouilla, elle ne
parvenait pas à voir la silhouette, mais sentait très précisément son odeur.
L’haleine de son assaillant était répugnante, un mélange de tabac et d’alcool.
Elle eut l’impression que la pièce était devenue plus petite, comme si le
couvercle d’un cercueil se refermait lentement sur elle. Elle tenta de
reculer, mais sentit la porte froide du placard. Piégée.
L’homme ricanait. Un rire venu de l’au-delà, qui glaçait le sang. Rosalie
tenta de s’agripper à une jambe de pantalon, mais reçut un coup de pied à la
gorge qui lui coupa la respiration. Elle rassembla toutes ses forces dans son
poing mais frappa dans le vide.
L’inconnu s’assit sur elle. Rosalie, qui était une femme tenace, lui sourit
pour lui montrer qu’elle n’avait pas peur. Il la gifla une nouvelle fois et la
réduisit au silence à l’aide d’un torchon de cuisine. Le tissu s’imbiba
rapidement de sang.

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Salvatore Minni** vit et écrit à Bruxelles. _Anamnèse_ est son deuxième
roman.

S'identifier pour envoyer des commentaires.