Retour aux mots sauvages
EAN13
9782213654751
ISBN
978-2-213-65475-1
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
300
Dimensions
21 x 13 cm
Poids
425 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Retour aux mots sauvages

De

Fayard

Littérature Française

Offres

Autre version disponible

Vous ne verrez jamais son visage. Vous ne connaîtrez même pas son prénom, puisque l’entreprise qui l’emploie lui en a donné un autre. Il est le téléopérateur qui finit par vous répondre après que vous avez dû appuyer successivement sur la touche étoile, trois, six, dièse puis de nouveau étoile. « Éric à votre service. » Éric ? Inutile de vous en souvenir. Lors de votre prochain appel, vous tomberez sur quelqu’un d’autre. John, George, Paul ou Ringo.

Une série de suicides dans l’entreprise rappelle que les employés ne sont pas des machines. Sur le plateau de téléphonie, Éric et ses collègues s'interrogent. Certains prophétisent la révolution. D'autres songent avec compassion aux familles des disparus. D'autres encore font l'inventaire de tout ce qui, maintient en vie l'idée d'humanité.

Éric, lui, décide simplement de transgresser les consignes: un jour il rappelle un client de sa propre initiative...

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

24 avril 2012

Un roman ? C'est vrai que la vie est un roman...

Les commentaires qui me précédent disent déjà ce que j'avais envie d'écrire. Juste ajouter que nous sommes tous des Eric en puissance et que nous devons nous aussi préserver notre part d'humanité et ne pas attendre d'être cuits, comme la ...

Lire la suite

26 août 2011

Dénonciation de l'absurdité professionnelle

Dès les premières pages de ce roman, vous reconnaîtrez Eric, Roland ou Martine. Ces personnes sans visage que vous avez au bout du fil lorsque vous tentez de joindre un centre d'appels téléphoniques. Ces travailleurs comme vous et moi, plus ...

Lire la suite

29 novembre 2010

Lui, c'est le nouveau dans l'entreprise. On lui demande de choisir un prénom pour ce métier de téléopérateur. Il a choisi Eric. Répondre au téléphone, déblatérer à ces clients anonymes des questions types. Vendre les nouveaux produits pour atteindre les ...

Lire la suite

2 novembre 2010

Peut-on vraiment parler de faits divers pour évoquer ce qui a inspiré cette histoire à Thierry Beinstingel? La mort est-elle un fait divers? Surtout lorsqu’il s’agit s’agit du suicide de plusieurs salariés d’une même entreprise? Ne s’agit-il pas plutôt d’un ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Thierry Beinstingel