Femmes de presse, femmes de lettres - De Delphine de Girardin à Florence Aubenas
Éditeur
Cnrs
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Femmes de presse, femmes de lettres - De Delphine de Girardin à Florence Aubenas

Cnrs

Offres

  • AideEAN13 : 9782271129130
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

  • AideEAN13 : 9782271129123
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

Autre version disponible

Alors que l'histoire de la presse celebre volontiers ses grands hommes, elle
n'a jusqu'ici accorde quasiment aucune place aux femmes journalistes, qu'elles
aient ete celebres en leur temps comme Delphine de Girardin, Severine ou
Titaÿna, ou des ecrivaines reconnues comme George Sand ou Colette. Pourtant,
des le XVIIIe siecle, des femmes creent et dirigent des feuilles periodiques.
Les femmes journalistes du XIXe siecle, qui ecrivent un journalisme de
chronique directement issu du bel esprit des salons, sont leurs heritieres.
Cet ouvrage raconte la progression des femmes dans les journaux generalistes
et la maniere dont elles ont reussi a s'infiltrer et parfois a s'imposer dans
l'article politique, dans la chronique judiciaire, dans la chronique des
sports et dans le grand reportage. Ces femmes ont du inventer des pratiques,
creer des postures et imposer des ecritures. Pour faire passer leur prose dans
le journal, elles ont pu privilegier la narration, la fiction, l'ecriture
intime aussi. Subalternes elles-memes, elles ont par ailleurs souvent choisi
d'enqueter sur les exclus de la societe.
Cet essai montre aussi combien il serait caricatural d'affirmer l'existence
d'un modele unique de la femme journaliste qui s'opposerait a son pendant
normatif masculin. Car il existe une infinite de façons d'etre femme
journaliste.
Marie-Ève Therenty nous presente ici un panorama des femmes journalistes, du
XIXe siecle et de l'entree dans l'ere mediatique a 1944\. Apres l'octroi du
droit de vote aux femmes françaises, les contraintes professionnelles et les
enjeux ne sont plus tout a fait les memes. Neanmoins, dans un univers de
presse encore hierarchise et discriminant, les femmes journalistes ont
continue parfois de mobiliser les dispositifs decrits dans cet ouvrage qui se
conclut donc par l'observation de trois cas plus contemporains : Françoise
Giroud, Marguerite Duras et Florence Aubenas.

S'identifier pour envoyer des commentaires.