En mon âme égarée, Roman
Éditeur
Editions Ex Aequo
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

En mon âme égarée

Roman

Editions Ex Aequo

Offres

  • AideEAN13 : 9782378737788
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    3.99

  • AideEAN13 : 9782378737788
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    3.99

Autre version disponible

Alice, une jeune fille bouleversée par des drames successifs, recherche le bonheur et la complétude dans les rapports intimes et amoureux...
Cinquante ans après avoir vécu des évènements décisifs, Alice, la narratrice, puise dans ses journaux, carnets et recueils de poèmes, et rédige le récit des trois premières années de son adolescence. Au commencement, il s'agit d'une brutale sortie de l'enfance occasionnée par l'agression dont elle et sa mère sont victimes. Puis, suite à une série d'enchaînements de situations plus ou moins tragiques, elle se retrouve projetée de force hors de l'âge tendre, dans la sphère des adultes aux considérations matures. Elle rencontre dans l'immédiateté sensuelle une sorte de gestion des phénomènes. Ainsi, son traitement des rapports sociaux est, de par sa nature, avant tout érotisé et à destination des femmes. Dans cette ivresse du « maintenant » elle pense oublier les affres, et multiplie à l'envi le présent continu. Son tempérament lui fait adopter une attitude volontaire de combattante, elle en devient même belliqueuse. En dehors de son cercle, le reste du monde compte peu, surtout si elle ne peut pas l'utiliser ; peut-il se faire qu'une seule rencontre puisse la sauver ?
Alice observe son passé, depuis ses premières expériences lors d'une chaude journée d'été, jusqu'à sa vie d'adulte, où le sentiment d'insatisfaction se fait de plus en plus grandissant. L'auteure, d'une écriture délicate et poétique, nous livre les émotions et pensées d'une jeune fille perdue dans sa recherche d'identité.
EXTRAIT
Depuis notre discussion à la serre elle sollicita ma permission de revenir dormir dans mon grand lit, j'acceptai satisfaite. Nous pourrions reprendre nos bavardages des soirées jusqu'à tard la nuit, et encore mieux en l'absence d'Esther. De nouveau, nous reprenions nos habitudes de dormir l'une et l'autre enchevêtrées, nous nous comprenions, ce qui nous produisait un profond sentiment de quiétude et de tendresse. Cela suffisait à mon bonheur, sans compter nos petits dérivatifs. Nos bisous, nos enlacements, qui insensiblement se déplacèrent, les bisous se transformèrent en baisers, nos tendresses se changèrent en caresses, et ensuite en attouchements.
J'expérimentai des saveurs nouvelles, poussée par un impérieux désir, je humais sa peau, ses aisselles, je goûtais ses seins au goût salé, elle passait ses mains derrière ma tête, berçait ma nuque, flattait mon dos, ma taille, le haut de mes fesses, je tressaillais envahie de chair de poule, je picorais de mes lèvres la base de son cou, nos corps frémissaient. Le premier baiser et la découverte de Jocelyne m'avaient révélé un goût qu'aucun garçon jusqu'ici ne m'avait inspiré.
À PROPOS DE L'AUTEUR
A la retraite, nouvelle maturité, Richard Molne décide de se confronter à la difficulté de son existence : le langage et l'écriture. Terminées les feuilles éparses qui remplissent les cartons, maintenant il s'agit d'écrire et de parvenir à aboutir ! Voilà le grand défi pour lui-même ! Ainsi est né cet ouvrage.

S'identifier pour envoyer des commentaires.