58 Haïkus et Enchantements, Poésie
Éditeur
Encre Rouge
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

58 Haïkus et Enchantements

Poésie

Encre Rouge

Offres

  • AideEAN13 : 9782377892839
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    3.99

Autre version disponible

**Découvrez les haïkus et poèmes d'Irène Moreau d'Escrières, grande figure des
haïkus.**

La première partie du recueil est composée de 58 haïkus qui constituent les
titres des 54 chapitres du roman Yukio sur le chemin, publié aux Éditions
Encre Rouge en octobre 2016, auxquels ont été ajoutés quatre haïkus de
_Ushuaia, dernier mot d’amour_ , précédemment publié en août 2016, et dont les
108 titres de chapitres correspondent à la symbolique du 108, subtilement
déclinée dans le texte.

**Ce recueil en deux parties offre une promesse de voyages et d'évasions tout
en douceur, par des mots et des images choisis avec brio par Irène Moreau
d'Escrières.**

EXTRAIT

Pour habiter la lune voilée de brume, lèvres, chevelure, je tends mon miroir à
la voix du soleil que le cœur appelle, dans la nostalgie de l’oiseau-
troubadour accrochant son regard aux vagues.
Il est venu du fond des âges, la nuit est son visage, oiseau de passage qui
nous convie à sonder l’obscure conscience des royaumes oubliés.
Afin de me séduire, il descendit des laves, m’adoubant dentelière pour brûler
les écrits d’hier et nourrir le phénix. Mais si le Titan déroba le feu du ciel
pour l’offrir aux mortels, devenir flamme est-il permis aux humains que nous
sommes ?
Signe de l’éclair sur la balance du destin, le volcan dessinait les bracelets
du firmament, tandis que l’aigle d’or survolait la montagne du cimetière d’où
ruisselaient les cascades de feu du couchant.
Alors je suis allée, au hasard de la flamme qui sait ce que veut le feu sous
le souffle du vent dans la vallée.
Je suis née de ses laves tandis que glissaient les nuages. Et des sables bleus
a surgi l’étoile que j’ai suivie au ciel de son cœur. Il est dans l’air, le
vent et le soleil, et m’emmène sur la montagne psalmodier les stances à la
lune ailée.

Emmène-moi au souvenir des royaumes effacés, lui ai-je dit. Alors, la cendre
des palimpsestes a frémi, et j’ai respiré les étoiles que le souffle apaise en
donnant l’amour près duquel plus rien n’existe.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Après avoir été lauréate du Prix Claude Roy par la Société des Poètes Français
en 2018, **Irène Moreau d’Escrières** vient de se voir décerner le Prix du
Haïku avec ces 58 haïkus. Ces nouveaux poèmes en prose, _Enchantements_
composent la seconde partie du recueil.

S'identifier pour envoyer des commentaires.