La passion des petites filles
Éditeur
Artois Presses Université
Date de publication
Collection
Études littéraires
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La passion des petites filles

Artois Presses Université

Études littéraires

Offres

  • AideEAN13 : 9782848323718
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    5.99

Les petites filles ont-elles une histoire ? Et si oui, comment est né cet
objet d’intérêt, ce nouveau sujet qui traverse les classes et les trames ?
Vers 1850 apparaissent des textes qui deviendront des classiques de la
littérature : Alice au pays des merveilles, en Angleterre, Les Malheurs de
Sophie, en France, Les Quatre filles du docteur March, en Amérique. Un peu
plus tard, Freud élabore une théorie de la séduction, prémisse du complexe
d’OEdipe. Même l’Eglise s’intéresse aux visions des petites filles pour en
faire des bienheureuses. Un siècle plus tard, le mythe s’incarne en Lolita,
une version amère et désespérée de la femme fatale et de l’amour en Occident.
La petite fille a donc bien une histoire, et l’on peut en suivre les méandres
dans la littérature, du modèle de la jeune fille accomplie de la période
prérévolutionnaire, en passant par l’âge romantique qui réévalue l’enfance et
la femme, jusqu’au triomphe de la littérature enfantine, pour arriver au
lendemain de la seconde guerre mondiale. On peut suivre l’itinéraire de
l’enfance féminine, chez Mme de Staël et Jane Austen, Percy et Mary Shelley,
Byron, Charlotte Brontë, Mme de Ségur, George Sand, Victor Hugo, Marie
Bonaparte, Vladimir Nabokov, sans oublier les figures extralittéraires qui ont
eu prise sur l’imaginaire comme Eugénie de Montijo ou Bernadette Soubirous. .

S'identifier pour envoyer des commentaires.