La Réinvention de Shakespeare sur la scène littéraire américaine (1785-1857)
Éditeur
Presses universitaires de Lyon
Date de publication
Collection
Esthétique et représentation : monde anglophone (1750-1900)
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Réinvention de Shakespeare sur la scène littéraire américaine (1785-1857)

Presses universitaires de Lyon

Esthétique et représentation : monde anglophone (1750-1900)

Offres

  • AideEAN13 : 9782729711252
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    10.99

Autre version disponible

La littérature américaine qui naît dans la première moitié du XIXe siècle tente de s'affranchir des modèles esthétiques européens. Elle ne cesse pourtant de faire référence à Shakespeare. Cet ouvrage, qui s'inscrit à la croisée de l'analyse intertextuelle et de l'histoire des idées, cherche à articuler cet intertexte shakespearien et l'émergence d'une littérature nationale qui se construit en réinventant l'œuvre du dramaturge. À travers l'étude de Charles Brockden Brown, Joseph Dennie, Washington Irving, Herman Melville – mais également d'essayistes et dramaturges aux accents nettement plus nationalistes –, il s'agit moins de se livrer à une étude des sources que de s'intéresser aux significations de ce recours à un Shakespeare réinventé, dont les écrivains du Nouveau Monde font bégayer la langue – une langue étrangère et familière à la fois. Ainsi devenu autre, l'imaginaire dramatique shakespearien participe pleinement du développement d'une littérature américaine bien plus qu'il ne la bride.

S'identifier pour envoyer des commentaires.