Rien n'est prévu à l'avance, Recueil de nouvelles
Éditeur
Le Lys Bleu Éditions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Rien n'est prévu à l'avance

Recueil de nouvelles

Le Lys Bleu Éditions

Offres

  • AideEAN13 : 9791037702029
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    5.99

  • AideEAN13 : 9791037702029
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    5.99

Autre version disponible

Difficile de résumer dix histoires si différentes. Mais le thème général est l'angoisse, le regret, la fatalité, la faute, la faiblesse et pourquoi pas la bêtise. Comment se libérer d'une situation compliquée qui vous poursuit, vous obsède, ou vous hante? C'est là le problème. Comment chacun va-t-il s'en sortir ou s'effondrer? À l'opposé du roman, la nouvelle se concentre sur une action unique où l'on ne multiplie pas les intrigues ou les péripéties. L'action est réduite à un seul événement. Il se passe donc peu de choses entre la situation initiale et la finale. Mais l'auteur a ce privilège d'apporter sa touche personnelle pour faire vivre cette histoire avec ses mots et ses situations qui feront vibrer votre envie de lire jusqu'au bout l'intrigue.
EXTRAIT
Au mois de septembre, pour la première fois, elle rentra très tard, dans un état d'ivresse avancé. Steve pensa qu'il s'agissait d'un simple incident de parcours. Un an déjà, c'était la rentrée des classes. Il est vrai qu'il la délaissait un peu à cause de leur maison en construction. Parfois, elle l'appelait pour l'avertir qu'elle prenait un verre avec des amies. Cela se renouvelait souvent et chaque fois elle arrivait saoule à la maison. Cela l'intrigua, assez pour la questionner.
— Que se passe-t-il, ma chérie ? Tu rentres dans un tel état chaque fois que tu es avec tes amies ? Qu'est-ce qui ne va pas ?
— Qu'est-ce que ça peut te faire ? Tu devines bien ce que j'ai. Lorsque je suis dehors, je me sens mieux, ça me change les idées, on rigole beaucoup et puis de toute façon tu n'es jamais là. Tu construis ta maison, continue c'est bien. Chacun fait ce qui lui plaît, je ne fais rien de mal.
— Je t'aime et j'ai peur pour ta santé.
— Occupe-toi de toi et oublie-moi !
— Je sais ! Tu es dans la période des souvenirs douloureux. Quand vas-tu te rendre compte que tu te fais du mal ?
— Je sais et je m'en fiche ! Mais je suis désolée pour toi parce que je t'aime et que je m'aperçois que tu t'inquiètes pour moi. Pardonne-moi ! Je n'y peux rien. C'est plus fort que moi, je n'arrive pas à oublier, je suis si triste dans ces moments-là !

S'identifier pour envoyer des commentaires.