Un roi en quête d’auteurité, Alphonse X et l’Histoire d’Espagne (Castille, XIIIe siècle)
Éditeur
e-Spania Books
Date de publication
Collection
Studies
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Un roi en quête d’auteurité

Alphonse X et l’Histoire d’Espagne (Castille, XIIIe siècle)

e-Spania Books

Studies

Offres

  • Aide EAN13 : 9782919448234
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    8.99

L’auteur se propose d’analyser les conditions de possibilité d’une pensée de
l’auteurité à travers le discours historiographique alphonsin. Le corpus
choisi – l’Histoire d’Espagne d’Alphonse X – l’a été en raison de son
positionnement frontalier, et donc ambigu, entre une historiographie en langue
latine et une historiographie en langue vernaculaire, où un monarque menacé
dans sa souveraineté, s’assume tout à la fois comme roi, comme sujet du roi,
comme historiographe et comme artisan langagier. C’est que le milieu du XIIIe
siècle, en Castille, marque un tournant pour l’historiographie royale.
L’écriture en « roman », l’« accaparement de l’autorité d’écriture » par le
roi Alphonse X signalent un point de rupture, favorable à une évolution des «
formes-auteur » traditionnelles. Ces mutations, favorables à la constitution
d’une nouvelle instance auctoriale invitent à interroger un concept aussi
problématique que celui d’auctoritas, afin de voir quelle assise effective
donner à celui d’auteurité. Seulement, comment penser et « traquer » cette
inventivité dans une culture où le primat reconnu à la Tradition semble
d’emblée l’invalider ? Tel est le cœur du présent ouvrage, dont l’audace
intellectuelle mérite d’être soulignée : examiner les modalités de tressage du
savoir ancien et du savoir nouveau pour manifester la manière dont surgit
progressivement un discours nouveau, une vision du monde autre. Entre
philosophie, sémiologie du discours historique, rhétorique et linguistique
énonciative, cette réflexion rigoureuse qui s’inscrit dans la droite lignée
des travaux du SIREM (GDR 671 du CNRS) et du SEMH-Sorbonne (CLEA, EA 4083)
dirigés par le Professeur Georges Martin, est aussi une invitation, et ce,
dans une perspective dialogique, à la relecture des textes fondateurs de
l’épistèmè médiévale et du savoir moderne.

S'identifier pour envoyer des commentaires.